Vous êtes ici : Accueil  > Nos visites  > Balade urbaine

Balade indienne à Paris et La Courneuve


En marchant le long des rues, à Paris ou à La Courneuve, une frise chronologique se déroule pas après pas. Elle emmène le promeneur à la rencontre d’hommes et de femmes qui ont quitté leur pays natal pour s’installer en France, certains seulement pour quelques mois d’autres pour toujours.


La fête de Ganesh se tient tous les ans, le dernier dimanche d'août. Cette procession religieuse part du temple de Sri Manicka Vinayakar Alayam dans le 18e arrondissement et passe par le Faubourg Saint-Denis Paris 10 © did.van

Bref historique de l'immigration indienne à Paris

Les enseignes et les devantures des boutiques nous racontent une multitude d’histoires, du passé et du présent et nous donnent un avant-gout de ce que pourrait être l’avenir de ces quartiers. Les affiches scotchées sur un bout de murs entre deux vitrines sont comme les pages d’un journal, culture, religion, politique, avis de décès, des bouts de vie. En chemin, on croise des personnes originaires du sous-continent indien : des tamouls du Sri Lanka, des pakistanais originaires du Penjab, des bangladais.

Si parfois le mot communauté est utilisé, c’est pour exprimer un état de ce qui est commun à plusieurs personnes : une histoire, une langue, une religion… Mais sans oublier que dans une communauté, il y a la singularité et la particularité de chacun. Comme un patchwork, en le regardant de loin il forme un motif, une harmonie, en se rapprochant on distingue chaque morceau de tailles, de couleurs et de formes différentes. Chacun a son histoire, les raisons de l’arrivée en France varient, raisons économiques, politiques, familiales ou pour échapper à la guerre. Et chacun laisse une emprunte et marque la rue à sa manière.

Déjà au XIXe siècle, les maharajas et leur famille, des artistes et intellectuels indiens sont venus à Paris, s’y installant quelques mois de préférence dans les "beaux quartiers" de la capitale, profitant de la vie culturelle et mondaine parisienne.

Il faut attendre le XXe siècle avec l’installation discrète de négociants en pierres précieuses dans le bas du 9e arrondissement puis plus tard des indiens originaires de Pondichéry pour voir des boutiques, des restaurants s’ouvrir dans des quartiers populaires comme le 10e ou le 18e arrondissement.

Les années 70 marquent le début de l’histoire indo-pakistanaise du passage Brady et l’installation dans la rue du Faubourg Saint-Denis de commerces tenus par des familles pakistanaises.

Quartiers indiens à Paris

Aujourd’hui, les pakistanais longtemps installés entre la porte Saint-Denis et la gare de l’Est ferment peu à peu leurs commerces : épiceries, restaurants, agences de voyages…

La nouvelle génération née en France a d’autres aspirations, les loyers sont de plus en plus chers, et la clientèle de plus en plus rare, l’offre n’est plus en adéquation avec les besoins et envies des nouveaux habitants du quartier et ceux qui le fréquentent.

Puis plus récemment, s’est développé le quartier de la Chapelle où la plupart des commerces sont tenus par des personnes originaires du Sri Lanka ayant pour langue commune le tamoul. Un concentré de couleurs et de saveurs. Comme un petit monde coincé entre la gare du nord et le métro aérien. C’est de loin la rue la plus colorée de la capitale. En vitrine on ose le rose fuchsia, des camaïeux de bleus éclatants, des rouges pour le grand jour du mariage, de l’or…

Deux fêtes indiennes avec des défilés se déroulent à Paris : la fête de Krishna et la fête de Ganesh. ces deux défilés partent du 18e arrondissement de Paris.

Passage Brady, Paris 10 © Paris Tourist Office - Photographe : Marc BertrandLa rue du Faubourg Saint-Denis c’est une suite de micro quartiers. Chacun a sa propre langue, l’ourdou, le panjabi, le tamoul, son écriture, sa religion qui se devine en observant les enseignes et les images qui  animent la rue. Du Kashmir ou du palais des Rajput du passage Brady, on passe au Bangla café dans cette partie de la rue du Faubourg Saint-Denis où se sont installées récemment des personnes originaires du Bangladesh puis plus loin on découvre des images de Lakshmi, la déesse de l’abondance et de la beauté, de Ganesha et bien d’autres divinités de l’hindouisme.

Les restaurants indiens et leurs spécialités nous racontent eux aussi de belles histoires et prolongent ce voyage presque immobile. Les distances se réduisent aux quelques mètres qui séparent chaque commerce. Les différentes saveurs des cuisines du sous-continent indien se côtoient sur quelques mètres de trottoir le long du faubourg. Entre le chapati cuit au tandoor du nord de l’Inde et le dosa masala du sud le parfum des épices nous entraine dans un voyage parfumé. Et le temps d’une balade les frontières s’effacent pour le promeneur.

Réservez votre balade sur l'Inde à Paris

Communautés sri lankaises, indiennes et pakistanaises

L’histoire continue et la balade se poursuit jusqu’au terminus de la ligne 7 du métro, de l’autre côté du périphérique, à La Courneuve.

La Seine-Saint-Denis est depuis de très longtemps un département qui accueille de très nombreuses personnes originaires des différents pays formant le sous-continent indien.

L’avenue Paul Vaillant Couturier qui traverse la ville de La Courneuve est comme un prolongement de la Rue du Faubourg Saint-Denis, on vie à La Courneuve, on travaille à Paris. La ligne 7 fait le lien entre les deux villes.

Les loyers étant plus bas que dans d’autres villes de la banlieue parisienne et pour la proximité avec Paris, beaucoup de familles pakistanaises dans les années 80 s’installent à La Courneuve ainsi que quelques familles indiennes. Certaines originaires du Penjab sont de confession sikhe, bien que la plupart des sikhs se soient surtout installés à Bobigny et à Drancy et plus récemment au Bourget.

Boutique indienne à La CourneuveÀ La Courneuve, les pakistanais ont ouvert des commerces : épiceries, boucherie et restaurants. Ils y ont aussi créé des entreprises de commerce de gros de produits alimentaires qui sont implantées dans les zones d’activité de la ville. Mais c’est la communauté sri lankaise qui est la plus représentée. D’ailleurs ce n’est pas un hasard si l’une des bibliothèques de la ville possède un fond en tamoul : CD, DVD, littératures et magazines. De l’épicerie indispensable pour pouvoir acheter, légumes, épices et autres ingrédients, on voit depuis quelques années d’autres commerces s’installer : salons de beauté et bien-être, coiffeurs, magasins de vêtements.

On ne va plus obligatoirement à La Chapelle pour faire ses courses. La jeune génération s’investit dans la vie de la ville, les associations sont nombreuses : danse Bharata Natyam, cours de violon, cours de français et de tamoul, cricket…

Les villes se transforment, le quartier autour de la rue du Faubourg Saint-Denis est en train de changer comme beaucoup d’autres quartiers à Paris, les histoires des uns sont remplacées par les histoires d’autres habitants. L’histoire indo-pakistanaise de ce quartier se raconte maintenant à l’imparfait, le quartier plus récent de La Chapelle est lui aussi en mutation. Et de l’autre côté du périphérique, des changements s’opèrent aussi.

Réservez votre balade indienne à La Courneuve

Visite guidée pour les groupes sur demande

Il y a mille et une façons de raconter la ville et ses habitants. L’association Anardana propose de raconter une de ces histoires et invite les promeneurs à une lecture de la rue, une sorte de décryptage. À chacun de poursuive à sa manière et de créer de nouvelles histoires.

Raphaëlle Gras - ANARDANA

Balades dans les quartiers cosmopolites de Paris


Actualités des visites, balades et croisières

Musée de l'Air et de l'Espace - Grande Galerie de l'aérogare historique du Bourget, Salle des huit colonnes

Que faire à Paris en décembre ?

Le mois de décembre rime avec fêtes de fin d'années ! Nous vous proposons une sélection d'activité à faire à Paris et région parisienne pour préparez les festivités de Noël. Découvrez également les sorties et visites à faire en décembre à Paris.
Elève restauratrice dans les ateliers de restauration de l'Inp

Visite guidée ou accompagnée à Paris et en Ile-de-France

Une visite guidée par un spécialiste ou accompagnée par un connaisseur vous permet de visiter Paris via l'envers du décor ou des lieux méconnus du grand public.
affiche expo Chaplin Philharmonie

Que faire à Paris en novembre ?

Découvrez les visites, expositions, sorties, fêtes et festival du mois de novembre à Paris et en Seine-Saint-Denis. Le mois de novembre compte deux jours fériés : le 1er novembre et le 11 novembre. Profitez-en pour visiter Paris et la Seine-Saint-Denis !
Lanternes, lumières sur la ville 2016

Que faire à Paris en octobre ?

Découvrez les activités à faire à Paris au mois d'octobre. Nous avons sélectionné des visites guidées, événements culturels et sorties proposées ce mois d'octobre.

Inscrivez-vous en ligne

Atelier de généalogie aux Archives départementales

Atelier de généalogie aux Archives départementales

Mardi 19 Novembre 2019 (et 3 autres dates)

Barbès Gourmand : Les secrets culinaires de la Goutte d'Or

Barbès Gourmand : Les secrets culinaires de la Goutte d'Or

Mercredi 20 Novembre 2019 (et 1 autre date)

Le 19e arrondissement insolite

Le 19e arrondissement insolite

Mercredi 20 Novembre 2019

Exposition Trésors de banlieues, une pensée élargie de l'art

Exposition Trésors de banlieues, une pensée élargie de l'art

Mercredi 20 Novembre 2019 (et 3 autres dates)

Belleville en chansons

Belleville en chansons

Vendredi 22 Novembre 2019 (et 1 autre date)

Belleville la Rebelle, de la Commune de Paris aux sans-papiers

Belleville la Rebelle, de la Commune de Paris aux sans-papiers

Vendredi 22 Novembre 2019 (et 2 autres dates)

Site par ID-Alizés