Vous êtes ici : Accueil  >   > 

Le patrimoine industriel de la Seine-Saint-Denis


Maison des arbalétriers à Saint-DenisLongtemps rural, notre département conserve nombre de ses sites anciens. Pour ce qui concerne le patrimoine industriel, seule la maison des arbalétriers, à Saint-Denis, témoigne des prémices d’un balbutiement industriel au XVIIIe siècle. La véritable industrialisation de la Seine-Saint-Denis s’effectue en deux grandes périodes durant les siècles suivants.

La première vague d'industrialisation dans le nord-est de Paris, de 1840 à 1890, reste très liée au rôle essentiel du canal de Saint-Denis et du canal de l’Ourcq, la seconde, au développement du réseau ferré industriel de la Plaine-Saint-Denis.

Une industrialisation liée au transport et au stockage

Usine ChristofleSi, durant cette période, pratiquement toutes les activités sont présentes, l’industrie chimique (Saint-Gobain à Aubervilliers) et la métallurgie (PSA Peugeot-Citroën à Saint-Ouen) dominent. D’autres demeurent emblématiques comme Christofle à Saint-Denis ou la Manufacture des Allumettes à Aubervilliers. Cette période étant également celle où apparaît la fonction de stockage, les Magasins généraux de la Plaine-Saint-Denis répondent à cette organisation fonctionnelle, mettant en relation canal et chemin de fer.

2e vague d'industrialisation du Nord-Est de Paris

Une fois passée la période de dépression des années 1860-1890, une seconde vague d’industrialisation s’amorce et durera jusqu’en 1940. La mise en place de l’infrastructure ferroviaire du Nord et de l’Est est un facteur décisif à l’installation des grandes usines de métallurgie et de mécanique. C’est à cette période (1907) que s’implantent les établissements Johnson à La Courneuve, fabricant de machines-outils pour les chaussures, l’usine Mécano, également à La Courneuve, ou les Grands Moulins de Pantin.

Usine Mecano
Usine Mecano

L'architecture industrielle

Durant l’ère industrielle, l’architecture tient une place importante. Certains architectes se font les spécialistes de ce type de construction comme Jules Saulnier, maître d’œuvre de plusieurs bâtiments de la chocolaterie Meunier à Noisiel, qui intervient dans la construction de la Pharmacie centrale à Saint-Denis. D’autre part, des bâtiments deviennent le symbole de l’utilisation de certains matériaux, telle la brique avec l’ancienne imprimerie L’Illustration à Bobigny, ou de forme typique de l’usine, comme le toit en voûte ou en shed avec le Dock des alcools à Saint-Denis.

Découvrez quelques exemples de sites industriels parisiens à voir.

Principaux sites industriels remarquables en Seine-Saint-Denis

Certains sites industriels, usines, ateliers, pôles d'industrie, manufactures, moulins... reconvertis, abandonnés, classés et parfois encore en activité mentionnés ci-dessous peuvent être visités.

Visite d'entreprises en Île-de-France

Les balbutiements

Première vague d’industrialisation : 1860-1872

Deuxième vague d’industrialisation : 1890-1940

La période contemporaine : le patrimoine de demain


Site par ID-Alizés