Vous êtes ici : Accueil  >   > 

Notre-Dame du Raincy


Eglise Notre-Dame du RaincyEglise Notre-Dame du Raincy Vue de la tribune

L'église Notre-Dame, au Raincy, surnommée la "Sainte-Chapelle du béton", est le premier édifice religieux réalisé avec ce matériau jusque-là réservé aux bâtiments industriels.

L'architecte fait chanter le matériau

En 1922, le chanoine Nègre, curé du Raincy, consulte l'architecte Auguste Perret pour l'édification d'une église. Il ne dispose que de 300 000 francs de l'époque et le devis le plus avantageux qui lui a été présenté s'élève à 1 800 000 francs. Perret relève le défi. L'économie financière commande l'économie du matériau : il opte pour le béton, matériau qui, selon lui, s'adapte à toutes les entreprises de la pensée, voire les plus téméraires. À l'architecte de créer la beauté, de "faire chanter" le matériau. Et Auguste Perret construit l'église du Raincy !

D'inspiration gothique, l'édifice dont le béton reste apparent s'étage autour d'un clocher dominant la façade de ses 45 mètres de haut. Des faisceaux de colonnes de béton, de tailles décroissantes et encadrant des rubans de verrières, s'emboîtent les uns dans les autres à la manière d'une antenne télescopique. Les façades construites en dentelles de béton permettent au jour de pénétrer. La construction de l'église dure d'avril 1922 à juin 1923 et les travaux ont été réalisés par l'un des frères de l'architecte, l'entrepreneur Gustave Perret.

Auguste Perret invente le béton esthétique

Notre-Dame du Raincy @ Paul M.R. Maeyaert http://www.pmrmaeyaert.eu/Fils d'un tailleur de pierre belge, Auguste Perret (1874-1954) est, avec ses deux frères Claude et Gustave (entrepreneurs dans le bâtiment), considéré comme l'initiateur de l'architecture moderne par son emploi du béton armé. L'immeuble de la rue Franklin, à Paris, marque une date importante : pour la première fois (en 1902), le béton, cessant d'être matériau auxiliaire et dissimulé, constitue l'armature entière et apparente de l'édifice. En 1905, le garage de la rue de Ponthieu utilise des effets qui permettent à Auguste Perret de le qualifier de "première tentative au monde de béton esthétique". En 1911-1913, le théâtre des Champs-Élysées est le chef-d'œuvre qui démontre le bien fondé des idées et des méthodes nouvelles en matière d'architecture.

Avec Notre-Dame du Raincy, Auguste Perret applique pour la première fois une formule de halle en béton armé (un double voile de béton portant sur de fines colonnes) qu'il a mis au point dans des constructions industrielles comme les Docks de Casablanca. Surtout, il en tire un parti esthétique, celui de la légèreté et de la lumière, rendu possible par une structure qui renonce aux remplissages inutiles, suivant une logique analogue à celle de l'architecture gothique. L'église est conçue sur un plan rectangulaire divisé en trois vaisseaux communiquant entre eux. La déclivité naturelle du terrain a été exploitée par l'architecte pour surélever le chœur par rapport à la nef.

Les murs de lumière de Maurice Denis

Notre Dame du RaincyAuguste Perret remplace les murs extérieurs de l'édifice par des claustras, sorte de résilles de béton où s'inscrivent les vitraux, les transformant en murs de lumière. Les vitraux de Notre-Dame du Raincy sont l'œuvre du peintre Maurice Denis. Cofondateur, à 18 ans, du groupe des "Nabis" (les "Prophètes" en hébreux) en compagnie de Pierre Bonnard, Edouard Vuillard, Félix Vallotton et Paul Sérusier, Maurice Denis se consacre également aux arts décoratifs et devient le théoricien du groupe. Il prône une peinture aux contours nettement définis (voire cernés) et aux couleurs plates (sans effet de relief ou de profondeur) : une simplification figurative, primitiviste et décorative issue de Gauguin.

Lié aux milieux littéraires symbolistes, Maurice Denis s'oriente vers une idéalisation de scènes quotidiennes, finit par se consacrer à une peinture murale imprégnée d'un catholicisme très littéraire et fonde avec Georges Lavallières (l'auteur des peintures de Notre-Dame-des-Missions du-Cygne-d'Enghien à Epinay) "l'Atelier d'art sacré". Les vitraux de Notre-Dame du Raincy ont été réalisés dans l'atelier Marguerite Huré, maître Verrier. Malgré sa construction récente, l'église Notre-Dame du Raincy est classée monument historique.

La restauration de Notre-Dame du Raincy

Pour recueillir des dons en vue de la restauration de son clocher et des vitraux de la face sud, l'église du Raincy propose un programme culturel de concerts, conférences, visites... consultez le programme sur le site de l'église du Raincy.

Visiter N-D. du Raincy

L’église ouvre tous les jours de 9 heures à 19 heures sauf en cas de travaux. Des visites guidées de l'église des frères Perret sont organisées à certaines occasions.

Notre-Dame du Raincy
83 avenue de la Résistance

93340 LE RAINCY
48.8959067 , 2.5130368999999746
Accès Accès
Autoroute : A3 sortie Le Raincy
RER : E, Le Raincy Villemomble Montfermeil
Notre-Dame du Raincy, 83 avenue de la Résistance, 93340 LE RAINCY

Site par ID-Alizés