Vous êtes ici : Accueil  > 

Les églises les plus étranges de Seine-Saint-Denis


  • Eglise Notre-Dame du Raincy

La Seine-Saint-Denis compte plusieurs églises vraiment étranges... Qu'elles soient en béton, qu'elles fassent l'apologie de la colonisation ou qu'elles présentent une architecture complètement folle, elles présentent toutes une bizarrerie qui mérite le détour !

Notre-Dame du Raincy @ Paul M.R. Maeyaert http://www.pmrmaeyaert.eu/1 - "La Sainte-Chapelle du béton" Notre-Dame du Raincy

L'église Notre-Dame du Raincy est née d’un défi qu’un chanoine a lancé à un architecte : construire une église avec un budget ridicule. Plutôt que de dire au curé "laisse béton", Auguste Perret a relevé le défi et trouvé une solution astucieuse : construire l’église en… béton, matériau bon marché. Le résultat est étonnant avec ses façades d’inspiration gothique et leurs dentelles de béton qui laissent passer la lumière et ses vitraux peints par Maurice Denis.

2 - Notre-Dame-des-Missions-du-cygne d'Enghien, la chapelle timbrée

Notre-Dame-des-Missions-du-cygne d'Enghien a été construite pour l'Exposition coloniale du Bois de Vincennes en 1931. Elle sera ensuite démontée puis remontée à Épinay-sur-Seine. Cette chapelle très étonnante a été réalisée à la gloire des missions catholiques d'Outremer. Son architecture s’inspire du monde entier. Véritable bric-à-brac de styles, elle propose une façade agrémentée d'idéogrammes chinois, un clocher en forme de minaret et des parties d’inspiration bouddhique, fétichiste, africaine… à l’intérieur, fresques et sculptures réalisées par une trentaine d’artistes de l’Art déco illustrent l’évangélisation des colonies sur les 5 continents. La Poste a même réalisé en 2016 un timbre à son effigie !

3 - Une église igloo...

Notre-Dame-des-Sans-Logis-et-de-Tout-le-Monde à Noisy-le-Grand a une architecture et une histoire hors du commun ! Sa forme en igloo n'est pas dûe au hasard, ou à l'idée folle d'un esquimau de s'installer en Seine-Saint-Denis, mais à l'initiative d'un humaniste. Suite à l'hiver 1954, le père Joseph Wresinski s'intalle parmi les 250 familles réunies dans le camp des sans-logis à Noisy-le-Grand. Ensemble, ils vont construire cette église qui accueille tout le monde, de toutes les confessions, à l'image des abris de fortune du camp. Les vitraux ont été réalisés par l'artiste Jean Bazaine à la demande du père pour mettre "une parcelle de beauté" au milieu de la misère du camp.

4 - Turlututu chapelle pointue

L'extérieur de la très récente église Notre-Dame-de-la-Reconnaissance à Pierrefitte-sur-Seine (construite vers 1960) présente une façade très modeste. Sa forme de triangle évoque l'élévation spirituelle. À l'intérieur, se trouvent des œuvres très intéressantes et notamment du mobilier liturgique de style Art déco, un autel et un crucifix issus du pavillon de l'Exposition universelle de 1925. Son autel est remarquable et représentatif de ce style.

5 - Notre-Dame de l’Assomption à Neuilly et son clocher parallélépipédique

Vous n’aimez ni la géométrie ni la prononciation ? L’église Notre-Dame de l’Assomption à Neuilly et son clocher parallélépipédique ne sont pas pour vous ! Si ce n'est pas le cas, ne manquez pas de faire un tour à Neuilly (celui du 93, hein !) pour découvrir l’église Notre-Dame de l’Assomption et son original clocher.

6 - L’Église Saint-Martin aux multiples profanations

L’Église Saint-Martin à Sevran a été profanée deux fois : la première fois par les sans-culottes et la 2e pendant la guerre de 1870. Elle a cependant conservé quelques dalles funéraires ornées de têtes de mort et un chemin de croix de l’artiste contemporaine Helen Mai.

7 - Église Saint-Sulpice à Noisy-le-Grand, une histoire sanglante

L’Église Saint-Sulpice de Noisy-le-Grand a été le théâtre d’un énième épisode de l’épopée sanglante de la terrible Frédégonde. Cette dernière, figure sanglante des reines de France, a fait enfermer Clovis, son beau-fils. Celui a été retrouvé mort dans les geôles. Suicide selon Frédégonde, assassinat selon les rumeurs… Le corps de Clovis sera enseveli au pied de l’église, puis jeté dans la Marne. Il sera retrouvé et ramené dans la chapelle de Noisy et enfin enterré à Paris des années plus tard. L’église sera construite autour de la chapelle primitive.

8 - La Basilique de Saint-Denis

Bon, celle-ci n’est pas vraiment bizarre mais elle est incontournable ! Et puis elle foisonne d’anecdotes étonnantes et de quelques curiosités telles que la céphalophorie de saint Denys ou encore le cœur de Louis XVII. Visites libres et visites guidées de la cathédrale de Saint-Denis sont organisées pour découvrir les gisants et tombeaux des rois, les reliquaires et la superbe façade rénovée de ce joyau de l’Art gothique.

Découvrez également 10 églises à découvrir en région parisienne.

Mercredi 31 Janvier 2018 - 15:05

Partagez


Site par ID-Alizés