Vous êtes ici : Accueil  > Patrimoine  > Villes

Romainville


Ouverte sur le monde grâce à ses jumelages avec trois villes, italienne, anglaise et ukrainienne, Romainville cultive son côté village au milieu duquel trône Saint-Germain-l’Auxerrois.

Église Saint Germain l'Auxerrois de RomainvilleLe nom de la ville vient du latin "Romanavilla", de Romanus, évêque de Meaux, et de villa, le domaine. En 1903, le Conseil Municipal a fait inscrire sous le nouveau blason de Romainville "Bois perdu, cité parue". Histoire, sans doute, de conserver le souvenir du célèbre bois et d’affirmer sa volonté de bâtir une cité, 36 ans après la création de la commune des Lilas, qui avait amputé Romainville d'une portion de son territoire.

En 1990, nouvelle devise "Quand une ville est aussi village". Pour signifier, cette fois, que la cité tant espérée au début du siècle a bien été édifiée en lieu et place des vergers du bourg, des vignobles des coteaux ensoleillés du sud, et des cultures de la plaine des Bas-Pays. Ainsi, l'ancienne rue de Paris conduit toujours à la mairie et à l’église, via la ferme de Nicolas le jardinier.

Monuments à voir à Romainville

La mairie fut édifiée en 1873 par l'architecte Lequeux, et agrandie en 1905 par l'adjonction d'une salle des fêtes décorée par Jean-Joseph Enders. La salle des mariages possède quatre tableaux peints en 1917 par Maton-Wicart sur le thème de la famille et du mariage. Édifiée en 1956 et ½uvre du sculpteur Georges Salendre, la statue de Danielle Casanova évoque l’héroïne de la Résistance et le premier convoi de femmes déportées qui partit du Fort de Romainville en janvier 1943 pour le camp d'Auschwitz, Restaurée en 1994, l'ancienne école de l’Abbé Houël abrite aujourd'hui le collège du même nom. L’ancien bâtiment, construit en 1870 par l'architecte Lequeux pour accueillir l'école publique des filles, a été sauvegardé. Il offre une remarquable façade.

Un château de style Louis XIII

Château de Romainville. Sous licence Public domain via Wikimedia Commons - https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ch%C3%A2teau_de_Romainville.JPG#mediaviewer/File:Ch%C3%A2teau_de_Romainville.JPGLe château des seigneurs de Romainville, de style Louis XIII, fut édifié par Nicolas de Quelen vers 1630. Son dernier propriétaire, Philippe Henri de Ségur, fut ministre de Louis XVI en 1780 et Maréchal de France en 1783, il y accueillit des célébrités comme le peintre Elisabeth Vigée-Lebrun. A subsisté pendant de nombreuses années seulement la double aile Est (XVIIe), masquée par une bâtisse rajoutée au XIXe siècle et à laquelle fut accolé un pavillon en briques (XIXe siècle), le parc a été transformé en carrière de gypse dès 1848. Le château a été acheté par la commune en 1988 puis par la région en 1992. Malgré les efforts de l'association qui s'employait à le sauvegarder, il a du être démoli en 2017 par mesure de sécurité.

Un lieu de culte monument historique

L’église Saint-Germain-l’Auxerrois, à l’inventaire des monuments historiques depuis 1929, fut construite en 1787 par Brongniart Néoclassique, elle comporte une grande nef centrale voûtée, supportée par des colonnes doriques et terminée par un ch½ur carré avec une abside en hémicycle flanquée de deux bas-côtés. On peut y voir une vierge à l'enfant en pierre polychrome du XVIe, des stalles en chêne du XVIe de chaque côté du ch½ur et une Vierge à l’enfant en pierre du XVIIe-XVIIIe. Là se trouve la dalle funéraire de Louise de Ségur.

A voir aussi à Romainville : l'église Saint-Luc-des-Grands-Champs (1931) aux façades en béton et parement de briques, le dispensaire Louise-Michel (1936) en briques et décoré de bas-reliefs sur thème de la médecine, l’ensemble de HBM (habitations à bon marché) qui date de 1936, le groupe scolaire Charcot-Barbusse, en briques rouges, avec les bas-reliefs du sculpteur Rondest.

Que faire à Romainville et autour

Romainville est équipé de plusieurs structures sportives et culturelles.

Culture à Romainville

Le mythique cinéma Le Trianon qui a accueilli Eddy Mitchell et l'émission La Dernière Séance vous propose une programmation triée sur le volet et des animations (ciné-philo, conférences, rencontres, etc.).

L'espace culturel de Romainville Le Pavillon programme depuis 2019 des spectacles et accueille des compagnies et artistes en résidence.

La ferme verticale de Romainville, la Cité maraichère propose des espaces et animations autour de l'agriculture urbaine et l'alimentation durable.

Nature à Romainville

Vous pouvez aussi faire une agréable promenade dans le parc de Romainville et profiter d'un panorama sur le nord-est parisien. Le parc de la Corniche des forts est un véritable poumon vert dans l'est parisien.

Si vous souhaitez découvrir Romainville à pied, suivez le parcours proposé par le blog deux Dames en van à la découverte des parcs et du centre-ville de Romainville.

De nombreuses visites sont proposées tout au long de l'année sur le territoire d'Est Ensemble et de la Seine-Saint-Denis. Participez à des portes ouvertes, des visites d'entreprises, de passionnantes balades urbaines, naviguez sur l'Ourcq, explorez le Paris métropolitain.

Les Bas-Pays, un quartier en mutation

Ce quartier est en pleine transformation et accueille notamment un très important centre artistique et culturel, Komunuma - Fiminco et, à proximité, le centre commercial Paddock.

Romainville pratique

Consultez nos pages hébergement si vous êtes à la recherche d'un hôtel près de Romainville. Retrouvez notre sélection de restaurants à Romainville et autour de la ville. Pour vos démarches administratives, consultez le site officiel de la ville.


Site par ID-Alizés