Vous êtes ici : Accueil  > 

Interview de Franck Dinet, directeur du Samovar

  • Cirque Samovar Bagnolet 2015 les Paraconteurs (anciens élèves, parrains des Rencontres)
  • Cirque Samovar les élèves pour les cabarets
  • Franck Dinet directeur du Samovar

À l'occasion du Printemps du Nouveau Cirque, Franck Dinet directeur du Samovar à Bagnolet, lieu de formation et de diffusion spécialisé dans le théâtre burlesque et le clown, a accepté de répondre à nos questions.

Pouvez-vous nous parler du Samovar ?

Le Samovar favorise et soutient l’émergence artistique dans le domaine du clown contemporain en accompagnant des artistes et des compagnies dans leur démarche de création, en mettant à disposition ses outils et compétences dans un rôle d’accueil, de conseil, d’encadrement et de diffusion de leur projet.

C'est ainsi que les créations de compagnies ayant au préalable été accueillies en résidence constituent le socle de la programmation du Samovar.

Celle-ci est principalement axée autour du clown et du théâtre burlesque, mais elle s’ouvre de plus en plus au théâtre gestuel, avec un regard attentif sur la jeune création.

Aujourd’hui, le clown en pleine mutation, ne se contente plus de divertir. Il met à jour son intime, bouleverse et renvoie au monde ses contradictions sans perdre sa mission première : le rire. Le clown a besoin de temps pour s’affirmer, et il a surtout besoin du public ! Le cours public est une expérience "en direct" pour les apprentis clowns de la formation professionnelle, dirigés et provoqués par un de leurs intervenants.

Nous avons aussi les cabarets : Un spectacle au format cabaret concocté par les clowns de 1ère année de la formation professionnelle du Samovar et Lory Leshin (un des professeurs "piliers" de la 1e année).

Les clowns issus de la 2ème année de la formation professionnelle du Samovar vous déballent leurs fantaisies, bêtises, inventions et autres exploits, accumulés pendant ces deux années d’école.

Parallèlement à notre saison et notre festival, les Rencontres du Samovar ouvrent nos portes à tous les genres : le clown, le théâtre, la danse, le cirque, la marionnette, la musique...

Ces scènes ouvertes permettent à de jeunes compagnies, sélectionnées sur audition, de présenter des extraits de spectacle ou des petites formes de moins de 20 minutes, deux soirs de suite. Chaque Rencontre est parrainée par un artiste qui est à la fois responsable du jury (la sélection des compagnies se fait sur audition 1 mois avant) et présentateur des soirées.

Comment le nouveau clown se démarque-t-il du clown traditionnel ?

Le clown traditionnel fait des reprises de numéros (les "entrées" de clown) alors que le "nouveau" clown développe une dramaturgie dans des spectacles plus longs. Le nouveau clown a quitté le chapiteau pour le théâtre. Le clown traditionnel était un ancien artiste de cirque (acrobate, voltigeur, fildefériste) trop âgé pour continuer à exercer sa spécialité et les prouesses attendues par le public, alors que le nouveau clown se consacre pleinement à son art, même s'il s'enrichit sans cesse des autres arts vivants (musique, danse, vidéo...).

Il existe une grande concentration d’écoles de cirque et de lieux de diffusion dans le nord-est parisien (Vous, Fratellini, 104, Villette, Enacr, cirque Electrique, Maison des jonglages, Zingaro). Quelle est la raison à cela selon vous ?

Le cirque, quand il s'est démocratisé et ouvert à tous par le biais des 1ères écoles (années 1970), s'est installé dans des villes qui l'acceptaient le plus facilement : celles dirigées par des mairies de gauche, qui mettaient des terrains à leur disposition. Il s'agissait à l'époque d'un vrai choix politique pour offrir à leurs habitants un art à priori plus accessible, moins "élitiste" que le théâtre, la danse ou la musique.

Le cirque contemporain ne cesse d’évoluer, à votre avis quelles seront les grandes tendances du cirque de demain ?

Le cirque de demain risque malheureusement de laisser encore le clown à l'écart ! Le clown n'est quasiment pas enseigné dans les écoles de cirque ou de théâtre, il se situe à la croisée des chemins et a encore du mal à se faire reconnaitre en tant que tel !


Retrouvez aussi les interviews de Raffaella Benanti du Parc de La Villette et de Stéphane Simonin de l'Académie Fratellini.

Vendredi 06 Février 2015 - 14:40

Inscription à la newsletter

Inscrivez-vous à notre bulletin d'information grand public pour recevoir directement par courrier électronique l'actualité du tourisme, les visites exclusives et nouveautés, ainsi que des idées de loisirs, sorties et spectacles et bons plans à venir en Île-de-France.

* Champs obligatoires

Participez à des visites extraordinaires

Les trésors des Archives diplomatiques

Les trésors des Archives diplomatiques

Mardi 22 Octobre 2019 (et 1 autre date)

Le nouveau Tribunal de Paris signé Renzo Piano

Le nouveau Tribunal de Paris signé Renzo Piano

Mardi 22 Octobre 2019 (et 9 autres dates)

Cuisines indiennes, balade gustative à la Chapelle

Cuisines indiennes, balade gustative à la Chapelle

Mercredi 23 Octobre 2019 (et 1 autre date)

Barbès Gourmand : Les secrets culinaires de la Goutte d'Or

Barbès Gourmand : Les secrets culinaires de la Goutte d'Or

Mercredi 23 Octobre 2019 (et 2 autres dates)

Aux Belles Poules, une ancienne maison close des années 20

Aux Belles Poules, une ancienne maison close des années 20

Mercredi 23 Octobre 2019 (et 5 autres dates)

Partagez cet article


Site par ID-Alizés