Vous êtes ici : Accueil  > 

Université Populaire Est Ensemble sur les métiers d'art


  • Université Populaire 2018
  • Seine-Saint-Denis Tourisme ©L.Houdard/ENS Louis-Lumière/2015
  • Seine-Saint-Denis Tourisme ©M.Jannin / ENS Louis-Lumière/2015
  • Seine-Saint-Denis Tourisme ©N.Lascourreges / ENS Louis-Lumière/2015
  • Seine-Saint-Denis Tourisme ©N.Lascourreges / ENS Louis-Lumière/2015

Face au succès remporté par la première Université Populaire d'Est Ensemble, consacrée aux grandes infrastructures de transport et leur impact sur le paysage et le développement de son territoire en 2017, l'Établissement public territorial de l'Est parisien à nouveau ouvre un nouveau cycle dès décembre 2017 jusqu'en juin 2018 autour des métiers d'art.

Des visites d’ateliers, des balades, des conférences seront proposées au grand public. L’objectif est de promouvoir la transmission des savoirs entre les populations, de tous âges, de tous horizons. C’est aussi valoriser les acteurs qui constituent l’identité de ce territoire majeur de la métropole du Grand Paris.

Le Pôle des métiers d'art d’Est Ensemble soutient et promeut les savoir-faire d'excellence, accompagne la création et l'innovation et favorise les échanges, les coopérations et la fertilisation croisée. La charte du Pôle des métiers d’art souligne l’importance du nouveau modèle économique de ces métiers fondé sur les coopérations et les échanges, l’écologie industrielle et les circuits courts, le développement des liens entre les entreprises et les habitants contribuant au  vivre ensemble.

Découvrez ces talents et savoir-faire remarquables déclinés en quatre temps, le verre, le bois, le métal, la céramique à partir du samedi 9 décembre, date de lancement de ce cycle.

 

Le verre

C'est par ce matériau que l'Université Populaire débute son cycle. De décembre 2017 à janvier 2018, vous pourrez assister à des ateliers et des démonstrations sur le verre, cette matière fascinante aux multiples facettes et usages.

Ateliers verre aux Arts Codés

Samedi 9 décembre, assistez au lancement officiel de l'Université Populaire des métiers d'art ! Rendez-vous aux Arts Codés à Pantin où vous pourrez vous familiariser et expérimenter avec les techniques de fabrication et en apprendre plus sur l'histoire du verre en vous inscrivant aux ateliers suivant : le verre au chalumeau, la cuisson de la pâte de verre et le soufflage à la canne. À cette occasion, vous aurez le privilège de voir une démonstration de soufflage de boules de Noël.

Durant toute cette journée, vous serez plongés dans l'univers de cette matière magique avec des professionnels à votre disposition pour vous expliquer toutes les dimensions de ce matériau. Deux ateliers gratuits vous seront proposés cette même après-midi à 14h30 et à 16h : le verre à la flamme et le soufflage à la canne.

Cette journée exceptionnelle se déroulera durant la Braderie des Créateurs du Pôle des métiers d’art.

Visites d'entreprise de verre

Usine de verre Égrise Million ©L.Pellerin / ENS Louis-Lumière/2015 / Seine-Saint-Denis TourismeMardi 16 janvier, découvrez un savoir-faire presque centenaire en visitant l'entreprise familiale Egrise Million installée à Pantin depuis 1923. Cette PME transforme, façonne le verre pour des applications diverses: miroiterie, argenture manuelle, encadrement, verre feuilleté...

L'atelier Deux Ailes de Laurent Beyne mène depuis 30 ans un travail autour du verre et de la lumière. À la fois verrier, "luminariste", designer, sculpteur, Laurent Beyne associe différents savoir-faire, ceux de l’artiste, de l’artisan et de l’ouvrier. Installé dans les anciens locaux de la mythique Maison Chapal à Montreuil, il vous montrera sa démarche, son travail et sa passion.

 

Le bois : visiter des ateliers d'ébénisterie

Entre février et mars 2018, le bois sera à l'honneur. Espèce commune ou rare et précieuse, ce matériau est présent dans notre vie quotidienne dans tous les domaines. Ébénisterie d'art ou de restauration, sculpture, facture d'instrument de musique, menuiserie pour des décors, cette matière naturelle est partout.

Atelier de fabrication d'instruments de musique

Mardi 1er et 22 février, l'atelier des pianos Klein vous ouvre ses portes. Aymeric Klein, descendant de Joseph Klein fondateur de la manufacture en 1791. Implantés en Alsace, les ateliers ont été installés à Montreuil en 1879. Les Pianos Klein sont aujourd’hui la plus ancienne marque mondiale de pianos dirigée par les descendants directs du fondateur.

Bois design et mobilier en bois

Fruit d’une alchimie entre le savoir-faire de deux ébénistes diplômés de l’Ecole Boulle et la vision pragmatique d’un ingénieur Arts et Métiers, IOTA Element développe un concept de mobilier novateur intégrant diverses technologies. Ce trio crée des pièces de mobilier d’exception vecteurs d’un nouvel art de vivre à la française mêlant artisanat d’art et haute technologie, tradition et innovation.

L'entreprise familiale, les Fils de George perpétue la tradition de la technique artisanale dite au "bois montant" depuis quatre générations d'essence de bois exotiques. À Bagnolet, le lieu de production, qui renferme toutes les essences de bois exotiques, est une adresse privilégiée par les ébénistes et les antiquaires : palissandre, amourette, ébène, loupe de ronce, acajou, amaranthe, palmier, bois de rose, buis, peuplier, chêne, noyer, etc.

Le bois dans les arts vivants

Masque Alaric Alagnard © C.Simon / ENS Louis-Lumière/2015 / Seine-Saint-Denis TourismeAlaric Chagnard est créateur de masques depuis plus de 15 ans. À Pantin, il travaille principalement pour la scène – théâtre, cirque, danse... Son métier, entre création artistique et outil scénique pour le comédien, nécessite un véritable savoir-faire, de la patience et de la passion. Chaque masque qu'il réalise est adapté au visage de chaque comédien.

Jipanco est un atelier de décor de 2000m² aux Lilas au service du théâtre. En fonction des commandes, menuisiers, serruriers, ferronniers s'affairent pour réaliser toutes sortes de structures. Ces artisans surdoués fournissent des décors pour les plus grands théâtres.

Festival du film des métiers d'art

À noter, pour aller plus loin et en savoir plus sur les métiers d'art, le FIFMA -  Festival International des Métiers d'Art - organisé par Les Ateliers d'Art de France, se déroulera du 8 au 11 mars 2018 à Montreuil. Ce festival revient pour sa 11ème édition, où durant trois jours des projections auront lieu au cinéma Le Méliès : des réalisateurs et des créateurs seront présents et des ateliers, des expositions, des concerts... seront programmés. Quant au volet pédagogique du festival, le FIFMA des Ecoles, il s’étoffe aussi et s’élargit, pour l’édition 2018, à Montreuil et Bagnolet.

 

Le métal

Le métal est une matière à la fois tendre et solide qui surprend par ses mille nuances. Fer, cuivre, or, argent, étain ou encore alliages comme le bronze et le laiton… Pour transformer la matière en objet, les métiers du métal utilisent des savoir-faire très diversifiés : les arts du feu avec la forge et la fonderie, le travail du métal à froid comme le martelage en dinanderie, la gravure et la ciselure. À partir du mois d'avril et ce jusqu'à fin mai 2018, les portes de ces savoir-faire vous sont ouverts avec des experts de cette matière. Si vous êtes passionné ou curieux, profitez des Journées Européennes des Métiers d'Art, qui se dérouleront entre du 6 au 8 avril 2018, des nombreux artisans présents sur le territoire d'Est Ensemble ouvrent leurs portes.

Visite d'ateliers de ferronnerie d'art

Nicolas Desbons © S.Larosa / ENS Louis-Lumière/2015 / Seine-Saint-Denis Tourisme Nicolas Desbons est serrurier d’art et sculpteur. Son travail repose sur la serrurerie (travail du métal à froid, assemblage par soudure ou vissage) et  la ferronnerie (travail à la forge), lorsque ses créations le nécessitent. Dans son atelier montreuillois, où il réalise mobilier et agencement d’intérieur, pour des particuliers et des architectes.

Récompensé par le prestigieux Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main, au titre de Talents d’exception en 2014, Nathanaël Le Berre pratique un savoir-faire rare. Cet artiste a recours à une technique artisanale issue du Moyen-Age qui consiste à façonner le métal à coups de marteau tout en développant sa créativité en travaillant avec des outils modernes qu'il maîtrise avec brio pour faire naître des formes et des textures hors du commun.

Installé à Pantin Bruce Cecere est un ferronnier d'art d'exception. Il travaille le métal avec brio,  effectue la conception et la réalisation d'ouvrages tels que des rampes d'escaliers, garde-corps, portails, petits mobiliers, luminaires, balcons, verrières, cloisons métalliques et autres créations sur demande.

Visites de fonderies d'art en Seine-Saint-Denis

Fonderie Chapon © N.Lascourreges / ENS Louis-Lumière/2015 / Seine-Saint-Denis TourismeDe nombreuses fonderie d'art sont implantées sur le territoire de la Seine-Saint-Denis. Son passé industriel a permis le développement de cette activité qui nécessitait des ateliers spacieux, éloignés de lieux d'habitation, proche de grands axes de transport pour acheminer les métaux. Le savoir-faire du fondeur d'art suit des étapes incontournables, travaille le bronze d'art pour réaliser des sculptures, des statues qui parfois peuvent être de grande taille. Ces fonderies travaillent pour des galeristes, des sculpteurs particuliers ou professionnels, des musées nationaux, des commandes publiques de l'état. Le processus de production est toujours le même. Après avoir fait son modèle en cire, à partir du moule en plâtre original, le fondeur crée son moule en matière réfractaire. Il coule ensuite le bronze en fusion qui peut atteindre 1200°. Pour avoir un aspect fini, la sculpture est patinée. Les pièces sont produites en petite série allant de quelques centimètres jusqu'à plus d'un mètre.

La fonderie d’art Rosini est une entreprise familiale de 8 salariés à Bobigny. Cette fonderie est spécialisée dans le bronze statuaire avec des méthodes de fonte selon la technique de la cire perdue.

Créée en 1988, la fonderie d'art Chapon installée également à Bobigny réalisation en bronze de toutes sculptures, du plus petit au plus grand format.

Frédéric Ducros est fondeur d'art à Saint-Denis. Il maîtrise le bronze en fusion, phase capitale puisqu'il faut gérer le versement du métal en fusion dans un moule, étape critique et clé pour donner naissance à une sculpture.

Ateliers de fonderie artisanale

À côté de la fonderie d'art, le métier de fondeur artisanal présente un savoir-faire différent. Réalisant des pièces à l'unité ou en série tel que des médailles, des trophées, des cadeaux d'affaires... deux fonderies se trouvent à Pantin, elles ouvrent leurs portes :

Art de Fondre exerce depuis 17 ans, son savoir-faire unit créativité artistique et expérience en techniques d’édition. Si la fonte est une étape dans la production, les objets doivent être retravailler et nécessite l'intervention d'un tourneur, d'un ciseleur et d'un monteur.

Métaux d'art a été crée par Aroulraz Moïse. Il produit tous types d'objets en métaux (étain, laiton, bronze) à partir d'un dessin. Il crée et fabrique ainsi des trophées, figurines, bijoux fantaisies, objet d'art, objet publicitaire, objets de communications.

Maison Charles © N.Lascourreges / ENS Louis-Lumière/2015 / Seine-Saint-Denis TourismeParmi les savoir-faire rares et exceptionnels, il y a la Maison Charles, entreprise artisanale centenaire, bronzier d'art. Installée en 2001 sur le site de l'ancienne orfèvrerie Christofle, à Saint-Denis, les ateliers comptent une dizaine d'artisans - ciseleurs, monteurs, tourneurs - produisant chaque année, 500 pièces de luxe. La maison a été créée en 1908 par Ernest Charles s'est spécialisée dans la reproduction de luminaires anciens.

RMN © O.Keromnes / ENS Louis-Lumière/2015 / Seine-Saint-Denis TourismeInstallés à la Plaine Saint Denis, dans les quartiers de métiers d'art, les ateliers de moulage et de chalcographie du musée du Louvre renferment des savoir-faire reconnus dans le monde entier. L'atelier de chalcographie reproduit selon les procédés traditionnels d'impression en taille douce, e catalogue des planches gravées composant le fonds du musée du Louvre. L’équipe des imprimeurs travaillent à partir des 13000 planches originales conservées. L'atelier de moulage reproduit quand à lui, le fonds de moulages du musée, véritable répertoire de la sculpture mondiale, des origines aux temps modernes, c'est ici que sont reproduits les chefs d'oeuvres sculptés de nos musées.

La ciselure est une autre technique rare liée au travail du métal. Il s'agit de déformer le métal par le biais de ciselets et marteau, pour lui donner une animation de surface. Contrairement à la gravure qui se travaille par enlèvements de copeaux, la ciselure consiste à imprimer le métal à l'endroit et à l'envers afin d'obtenir le relief et les motifs désirés. Nécessitant patience, minutie, la créatrice Criska travaille les métaux précieux en pratiquant la ciselure. Diplômée de l'école Boulle à Paris et Meilleur Ouvrier de France, elle allie savoir-faire ancestral et créativité. Criska transforme le métal brut et donne vie à des bijoux finement ciselés aux motifs riches et raffinés. Véritables sculptures du corps réalisées avec patience et minutie, ses créations  jouent avec les effets de matières et les textures.

 

La terre : potiers, céramistes, sculpteurs et restaurateurs

Pour achever ce voyage au coeur des techniques à la rencontre de femmes et d'hommes maintenant des savoir-faire anciens, parfois pour certains en voie de disparition, la terre est la matière phare pour ce dernier cycle. Matériau tactile, malléable il permet de donner vie à des formes infinies.

Ateliers Prométhée © N.Lascourreges / ENS Louis-Lumière/2015 / Seine-Saint-Denis TourismeL'atelier Prométhée est fournisseur des musées nationaux. Il reproduit des chefs d'œuvre en terre cuite de de la sculpture française des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles. Plus qu’une histoire d’argile et d’outils, à l’Atelier Prométhée, on n’hésite pas à dire : "Notre métier est une affaire de soin, d’amour, de passion et de respect du beau". Entreprise du patrimoine vivant, la manufacture est installée à la Plaine Saint-Denis depuis plus de 20 ans.

L’atelier céramique Au Tour des formes mêle savoir-faire artisanal et design contemporain. Depuis plus de 11 ans, l'atelier développe des objets céramiques uniques de par leur conception, aux lignes dessinées. L’enseignement et le partage sont aussi présents puisque l'atelier  est aménagé accueillir des céramistes en herbe lors de stages ou cours hebdomadaires.

L’atelier d’art de poterie-céramique, Vents et Courbes installé en plein coeur du Pré St Gervais. Lieu de création artistique et d’échanges, d’enseignement du tournage poterie et de techniques liées à l’argile comme le tournage poterie, l’émaillage, les engobes, le modelage ou la sculpture. De structure associative, Guillaume Paumier, fondateur de cet atelier a pour vocation de démocratiser l’accès à l’artisanat d’art au travers de cours et de stages pratiques ouverts à tous.

Valeria Polsinelli crée et produit des pièces de céramique, tournées et décorées, en grès, en faïence et en porcelaine. Dans son atelier, également espace d'apprentissage et d'échange par le biais de cours et de stages, découvrez les bases de la poterie, du choix de la terre aux différentes techniques de réalisation (moulage, tournage, sculpture, cuisson…). Valeria Polsinelli se définit telle une " potière urbaine ", attachée à l'expression d'une certaine forme de tradition, de culture transversale où elle mélange une envie de raffinement et d'art populaire.

"Le métier de restaurateur d’objet d’art est un métier magique car il ressuscite les œuvres tout en respectant leur histoire, leur patine, leur vécu… Dans le domaine de la céramique, on peut faire d’un objet cassé en mille morceaux de véritables merveilles qui retrouvent leur intégrité formelle et chromatique", selon Eléonore L’Hostis, responsable de l’Atelier Art et Restauration. Diplômée d’Etat et habilitée par la Direction des Musées de France, elle propose ses compétences en restauration de céramique et d’objets d’art. L'atelier travaille pour des particuliers, antiquaires, collectionneurs et des institutions privées... Venez découvrir ce savoir-faire rare.

Dans son atelier à Bagnolet, Aurélie Dorard fabrique de véritables petites merveilles. Anicenne graphiste devenue céramiste, elle façonne par passion. Ses créations aussi bien réalisées en terre cuite qu'en porcelaine s'arrachent. Le procédé, pourtant ancestral, revêt un caractère résolument contemporain et onirique sous ses doigts.

 

 

Les photographies utilisées sont issues de l'exposition autour des savoir-faire Lumière sur le 93 organisée en partenariat avec l'ENS - École Louis Lumière et Seine-Saint-Denis Tourisme. Copyright : Odile Kerommes, Nicolas Lacourrèges, Sylvain La Rosa, Lucille Pellerin, Claire Simon.

Catégories : Page d'accueilA voir absolumentA l'afficheBalades - visitesPresse
Mercredi 06 Décembre 2017 - 10:43

Partagez cet article


Site par ID-Alizés