Vous êtes ici : Accueil  > Patrimoine  > Villes

Visite de Bobigny, lieux d'intérêts à voir


Découvrez que faire et que voir à Bobigny, chef-lieu de la Seine-Saint-Denis : sites culturels, bâtiments et quartiers à visiter. De nombreuses visites et balades guidées organisées toute l'année passent par la ville Préfecture.

Garage B, nouveau lieu incontournable de l'art urbain à Bobigny
Garage B, nouveau lieu incontournable de l'art urbain à Bobigny
Vendredi 19 juillet 2024 (et 28 autres dates)

En bateau + atelier créatif dans un collectif d'artiste
En bateau + atelier créatif dans un collectif d'artiste
Samedi 20 juillet 2024 (et 1 autre date)

En bateau + atelier Graff et street art à Bobigny
En bateau + atelier Graff et street art à Bobigny
Samedi 20 juillet 2024 (et 7 autres dates)

En bateau d'Aulnay + atelier Graff à Bobigny
En bateau d'Aulnay + atelier Graff à Bobigny
Samedi 20 juillet 2024 (et 1 autre date)

En bateau + accrobranche et animations à Bobigny Plage
En bateau + accrobranche et animations à Bobigny Plage
Samedi 20 juillet 2024 (et 13 autres dates)

Découvrez le Wonderausorus : un atelier créatif
Découvrez le Wonderausorus : un atelier créatif
Samedi 20 juillet 2024 (et 1 autre date)

Atelier d'initiation au street-art à Bobigny
Atelier d'initiation au street-art à Bobigny
Samedi 20 juillet 2024 (et 7 autres dates)

En bateau de Bobigny + Bal Barge avec la baronne de Paname à Pantin
En bateau de Bobigny + Bal Barge avec la baronne de Paname à Pantin
Dimanche 21 juillet 2024 (et 2 autres dates)

Sites à découvrir lors de votre visite à Bobigny

La Maison de la Culture 93, à vocation régionale, offre aux amateurs de création théâtrale française et internationale la possibilité d'assister à des spectacles et de rencontrer les plus grands metteurs en scène français et du monde entier. Depuis les années 60, la MC93 propose des créations de personnalités aussi diverses que Peter Sellars, Lev Dodine ou Nicolas Bigards.

En 2023 a été inauguré le Mémorial de l'Ancienne Gare de Déportation de Bobigny. Ce lieu de mémoire permet de comprendre et de rappeler ce qu'ont vécu les déportés ayant transité par cette gare pendant l'Occupation.

Balade urbaine et promenade

On peut aussi découvrir Bobigny à travers différentes balades. Au programme : une promenade au bord de l'eau vous mènera à Pantin le long du canal de l'Ourcq dans un décor qui fait la part belle au street art.

La Cité de l'AbreuvoirVous pouvez également découvrir la cité de l'Abreuvoir avec un guide, cet ensemble construit par Emile Aillaud est un exemple de l'architecture des années 50, offrant aux familles un habitat confortable, sain, aéré, moderne. Les 1 500 logements disposés autour d'un mail central, planté d’arbres accueillent des équipements sociaux et des commerces. Des visites guidées sont régulièrement proposées sur Explore Paris.
Les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis et le temple Sikh se visitent également. Certaines promenades guidées passent par le cimetière musulman et par l'hôpital franco-musulman d'Avicenne.

De l'avenue Edouard-Vaillant vers la place Saint-Just, s'arrêter devant le centre nautique Jacques-Brel. Une visite s'impose au Palais de Justice dont on remarquera la disposition des salles d'audience autour d’un jardin d'hiver. Il est surprenant de se souvenir qu'Astérix naquit à Bobigny, où habitait Albert Uderzo, à deux pas du site de la Vache-à-l’Aise.

Architecture remarquable de Bobigny

La préfecture de la Seine-Saint-Denis, située à Bobigny, a été construite par l’architecte français Michel Folliasson entre 1968 et 1971. Sa construction a marqué l’apparition d’une nouvelle architecture administrative dans les années 60. Les bâtiments de la Préfecture sont ordonnés autour de la place du parvis. De forme triangulaire, l’hôtel de ville construit en 1974 par Marius Depont fait penser à une ruche. Cet hôtel de ville est doté d'une étonnante salle des mariages réalisée par l'artiste Hervé di Rosa. La salle de mariages de Bobigny peut être visitée à certaines occasions.

Par le parc boisé, visitez l'église St-André. Traversez le terrain de boules pour déboucher sur la place de la Libération, bordée par l'ancienne Mairie, aujourd'hui Conservatoire National de Musique, de Danse et d'Art dramatique "Jean Wiener" et la Bourse du Travail, œuvre de Niemeyer (1987).

Le "Magic Cinema" a accueilli à lui seul en dix ans plus de 300 cinéastes, acteurs ou réalisateurs. Il sera remplacé en 2025 par le cinéma Alice Guy. La bibliothèque municipale constitue depuis 1995 un fonds d’intérêt départemental sur la Shoah. Dans la bibliothèque Elsa-Triolet se trouve le Centre de Documentation sur le Livre de Jeunesse "Livres au Trésor".

Le Prisme est un complexe sportif à destination des personnes en situation de handicap. Il servira pour la première fois pour les entrainements des JO Paralympiques 2024. Il sera par la suite un pôle sportif pour le public avec diverses salles dédiées au sport (boccia, tir à l'arc, dojo,...).

Des sites à visiter à Bobigny

A voir, à faire à Bobigny

Bobigny pratique

Histoire de Bobigny

Aujourd’hui Bobigny est le chef-lieu de la Seine-Saint-Denis. Au XVIIIe siècle, Bobigny n’était qu’un modeste village de 31 habitants. Toute une histoire…

Hôpital AvicenneL'origine du nom est "Balbiniacum", le domaine de Balbinius, un propriétaire gallo-romain au IIIe ou IVe siècle. Au tout début, un château ceint de murs, quelques maisons et beaucoup de champs. Pendant que les familles de seigneurs aux noms prestigieux (les Montmorency, les Gisors, les Sévigné) occupent différentes charges auprès du roi ou guerroient, les paysans cultivent les terres. Avec la Révolution, les pouvoirs seigneuriaux et religieux "tombent". En 1815, les Prussiens envahissent la France pour la deuxième fois. Beaucoup d'habitants fuiront. Mais c’est en 1870 que le village fut pratiquement rasé, principalement semble-t-il par les tirs français.

Au début du XXe siècle, aux cultivateurs succèdent les maraîchers. Avec ceux-ci, des murs s'élèvent autour des champs, ainsi que la citerne noire (réserve d'eau) caractéristique, accolée à leurs fermes. Arrivent aussi des populations d'origine provinciale. Bobigny restera ville maraîchère jusqu'à l'arrivée d'une nouvelle population, ouvrière celle-ci. Dans les années 1970, la commune se transforme à nouveau afin d'abriter l'afflux croissant de population. Des tours sortent de terre, ainsi que de grands ensembles commerciaux et scolaires. Le village est devenu ville, c'est le Bobigny d’aujourd’hui, chef-lieu de la Seine-Saint-Denis depuis 1965.

La Mission archéologique a mis à jour les traces d'une ferme gauloise de la fin du IIe siècle avant J.-C. à l’emplacement actuel de l’hôpital Avicenne, les vestiges d’un réseau de fossés gaulois et gallo-romains dans la ZAC de la Vache-à-l’aise. On exhuma des objets (bracelets, céramique, os travaillés) ainsi qu’une statue anthropomorphe gauloise rare.


Site par ID-Alizés