Vous êtes ici : Accueil  >   > 

Les Journées du Patrimoine à Bagnolet (Seine-Saint-Denis)


Vous trouverez sur cette page le programme des Journées du Patrimoine à Bagnolet (Seine-Saint-Denis) du 21 au 22 septembre 2019.

Programme des Journées du Patrimoine à Bagnolet

Pendant tout le week-end des journées du patrimoine 2019, de nombreux lieux Bagnoletais ouvrent leurs portes pour l'occasion !

Le château de l’Étang

 

Découvrez l'intérieur de cette bâtisse du XIXe siècle qui abrite aujourd'hui le service Archives et Arts Visuels de la ville de Bagnolet. 
- Samedi 21 et Dimanche 22 septembre 2019 : de 10h à 18h

 

 

 

 

 

La mairie de Bagnolet

En 1834, Bagnolet est encore un bourg essentiellement rural. A cette date, une "maison commune" est aménagée à l'angle de la Grand-Rue et de la rue Aubert, grâce à un don de Charles Graindorges. Composé du bureau du maire au rez-de-chaussée et d'une salle pour le conseil au premier étage, l'édifice se révèle, dès 1862, trop exigu pour permettre la bonne administration de la commune. Suite à une visite officielle du sous-préfet, il est décidé la construction d'un ensemble mairie-école adapté à la croissance de la ville. (La population est passée de 1100 à 3000 habitants en 30 ans). L'emplacement actuel de la mairie est choisi dès 1865, mais les travaux tardent à démarrer. En 1870, le projet, adopté par le conseil municipal avorte du fait de la guerre. Remanié en 1872, il doit être revu à la baisse sous pression des autorités de tutelle. L'ornementation et les détails architecturaux sont réduits au minimum pour des raisons de coût. Il en résulte un bâtiment de facture néo-classique en brique et en moellon. La construction débute le 24 octobre 1880 et les bâtiments, œuvre de l'architecte C. Monière sont inaugurés, moins d'un an plus tard, le 17 juillet 1881. Si dans les années 1880, la mairie pouvait se contenter d'abriter la salle des mariages, le cabinet du maire, les archives et le logement du secrétaire de mairie, au fil du temps, l'urbanisation et les services municipaux se sont grandement étoffés. Pour assurer un fonctionnement correct, il a fallu transférer nombre de services hors des murs de la mairie proprement dite. Ainsi, l'ancienne école du centre est-elle devenue le centre administratif. Dès les années 1950 on imagine la construction d'une nouvelle mairie, plus vaste, plus moderne. Plus tard, dans les années 1990-2000 la construction d'un centre administratif attenant à la mairie actuelle est projetée. Il s'agit de conserver le patrimoine ancien tout en modernisant et en rationalisant l'espace autour de celle-ci. Les travaux du nouvel hôtel de ville ont commencé en septembre 2011 pour se terminer courant 2013. Le bâtiment a été inauguré fin novembre 2013.
- Samedi 21 et dimanche 22 septembre 2019 dès 10h - Place Salvador-Allende
Inscription via l'adresse mail :  jep2019visitesmairie@ville-bagnolet.fr (jusqu’au 20 septembre)
La visite dure 1 heure soit à 10h - 11h - 12h - 14h - 15h - 16h - 17h

L'église Saint Leu-Saint Gilles

L'église que nous connaissons aujourd'hui est composée de différentes parties plus ou moins anciennes. La partie la plus ancienne, qui s'étend de la chapelle sud à la chaire date du 16ème siècle, plus précisément du règne de Henri II. En témoigne une clé de voûte ornée de l'emblème de Diane de Poitiers. La partie occidentale du bâtiment, comprenant la nef centrale et les fonds baptismaux, est plus délicate à dater. On estime que sa réalisation s'étend du 17 au 18e siècle. Ce serait l'œuvre de l'architecte de Louis XIII : Jacques Lemercier. Le clocher, basé sur les plans de Frère François Romain de 1717, a été construit avant 1725 et la façade ouest est plus récente, elle a été réalisée en 1753. Enfin, plus proche de nous, la sacristie, qui originellement n'occupait que la largeur de la travée centrale, a été agrandie au 20ème et s'étale sur tout l'arrière de l'église. On le voit, l'église de Bagnolet est un bâtiment composite, conçu en strates successives, ce qui fait du lieu un agrégat de divers styles architecturaux. Saint Gilles-Saint Leu est, à l'origine une petite église rurale. La relative pauvreté des lieux a conduit les bâtisseurs à utiliser des matériaux de faible qualité. De plus, en l'absence de fondations, les eaux de ruissellement sapent peu à peu la petite église. Au cours des siècles, les autorités en charge de l'édifice ont tenté de le maintenir tant bien que mal en état d'accueillir les fidèles. Mais, il s'agit de réparations de fortune, sans cesse recommencées. En 1971, dans un rapport de l'inventaire des monuments de France, l'église est dans un tel état de délabrement que l'enquêteur, faisant écho à son prédécesseur du siècle passé, déclare : " Edifice en péril, d'intérêt très limité", à l'époque, la démolition est envisagée. Mais, le conseil municipal et le maire de l'époque, Jacqueline Chonavel décident de sauvegarder le plus ancien édifice de la ville. Un vaste plan de sauvetage est mis en œuvre. Les travaux s'étalent sur plus de vingt ans. En 2000, l'église est enfin réouverte au culte.

  • Vendredi 20 septembre 2019 : concert de la Lutherie urbaine pour MAAD93 à l'église Notre Dame de Pontmain
  • Samedi 21 septembre 2019 : 10 à 18h
  • Dimanche 22 septembre 2019 : 14h à 18h

Le clos à Pêches

En 1993, l'association des "amis du clos à pêches de Bagnolet" restaure une ancienne parcelle agricole en plein centre-ville de Bagnolet, rue Charles Graindorge. Ces passionnés effectuent la première plantation d'arbres fruitiers en 1994. Autrefois, Bagnolet était couvert sur une grande partie de son territoire de clos à pêches, de vignes et de champs. Les cultivateurs bagnoletais ont développé et perfectionné au fil des siècles la technique dite de la culture en espaliers et du palissage à la loque. Les arbres sont plantés le long de murs en pierre recouverts de plâtre et leurs branches sont étalés et fixés sur ces murs de façon à ce que chaque branche reçoive les rayons du soleil. Cette technique permet de cultiver des fruits méditerranéens (comme les pêches) en région parisienne. L'arrivée du chemin de fer et l'appauvrissement des sols entraînent le déclin de cette activité vers la fin du XIXe siècle. Les clos sont utilisés pour la culture d'autres arbres tels les pommiers, mais aussi de fleurs. Petit à petit ils sont abandonnés ou lotis et impriment leur marque dans le parcellaire de Bagnoletais : parcelles longues et étroites. Aujourd'hui on peut découvrir dans le clos restauré de la rue Graindorge aussi bien différentes espèces de pêchers, que des pommiers, des ceps de vignes ou des figuiers...
- Samedi 21 et Dimanche 22 septembre 2019 : de 10h à 18h

Jardin guinguette

Créé en 2005, c’est un lieu de vie intergénérationnel, d’éducation à l’environnement, culturel et artistique, festif, etc. On y jardine dans une démarche écologique, en permaculture, collectivement et individuellement. Véritable patrimoine naturel urbain, le jardin partagé « Jardin guinguette de la Dhuys ouvrira ses portes aux visiteurs pendant ce week-end des journées du patrimoine. Il y aura la possibilité de pique-niquer. On peut y venir en famille, entre ami.e.s, individuellement ou en groupe.
Le visiteur pourra déambuler tout au long de ce jardin qui occupe une grande parcelle tout en longueur (typique du parcellaire bagnoletais), il passera devant des parterres que chacun cultive à sa guise et suivant ses goûts, devant de nombreux petits endroits aménagés pour le repos, la contemplation ou la conversation entre amis, ainsi que devant des ruchers où travaillent les abeilles industrieuses. Les enfants ne sont pas oubliés, car une zone occupée par un bac à sable les attend, ainsi que des cabanes en bois et en hauteur.
- Samedi 21 et dimanche 22 septembre 2019 : de 11h à 18h
Adresse : 56 rue de la Dhuys

La mosquée de Bagnolet

Venez admirer les salles de prières et profiter de la quiétude du patio avec sa fontaine et son olivier.

- Samedi 21 et le dimanche 22 septembre 2019 à 10h - 57 rue Hoche
Inscription via le mail de jep2018visitesmosquee@ville-bagnolet.fr (réservation jusqu’au 14 septembre)
Durée d’une visite entre 1h30 et 2h

 

 

 

La Fabrique

Avant d’être un espace artistique collaboratif géré par les artistes eux-mêmes, ce bâtiment a longtemps accueilli des services municipaux, dont le service communication. Originellement, il faisait partie de tout un ensemble d’ateliers d’imprimerie.
Créée fin 2015 à Bagnolet, La Fabrique est un espace géré par des artistes et artisans d’art et un lieu de proximité et d'échanges faisant le lien entre créatifs et habitants. À la fois fédérateur et incubateur de créativité, il a pour but de mettre en valeur les savoir-faire artistiques et d'initier des projets en privilégiant les démarches collaboratives et les transversalités. Il comprend des espaces de diffusion et de création mutualisés où sont organisés événements, expositions, cours de pratique artistique, projections et ventes de créateurs.
- Samedi 21 et Dimanche 22 septembre 2019 : de 14h à 18h30

Les journées du patrimoine à proximité de Bagnolet : Ne manquez pas également les visites patrimoniales et initiatives diverses proposées à Montreuil pendant les Journées du patrimoine. Plus d'informations sur les choses à voir à Bagnolet tout au long de l'année.


Site par ID-Alizés