Vous êtes ici : Accueil  > Patrimoine  > Agriculture

Un exemple de résistance : Coubron


Située à la limite de la Seine-et-Marne, la commune de Coubron se distingue des autres communes du département de Seine-Saint-Denis par son caractère rural. Cette situation exceptionnelle présente un intérêt fondamental aussi bien au plan local que départemental, voire régional. Pourtant, aujourd’hui, Coubron est cernée par des zones urbaines et se bat pour préserver ses territoires agricoles et naturels.

La Charte agricole des coteaux de l’Aulnoy

Soutenue dans son combat par la Région et son Agence des espaces verts (AEV), la commune commence par signer une "Charte agricole des coteaux de l’Aulnoye avec le département de Seine-Saint-Denis, le ministère de l’Agriculture et divers organismes et associations. Dans cette charte, les signataires s’engagent à conserver, préserver et valoriser le patrimoine naturel de Coubron et ses environs, soit un plateau de 92 ha de zone agricole et 184 ha de bois et forêts à travers toute une série de dispositions à mettre en œuvre sur cinq ans.

Premier agriculteur bio de Seine-Saint-Denis

Propriétaire, depuis 1965, de la forêt de Bondy dont une partie couvre le territoire de Coubron, l’AEV fait, en 2007, une nouvelle acquisition dans la commune : des terres agricoles valorisées par une exploitation laitière de 50 hectares dont les propriétaires souhaitaient prendre leur retraite. Le but était de protéger l’espace agricole et paysager en trouvant un locataire qui puisse tirer parti des 20 hectares de pâturages et des 30 hectares de terres labourables. Elle a donc lancé un appel à projet en 2010 au terme duquel elle a porté son choix sur un agriculteur de 32 ans, Thierry Leleu, originaire de l’Oise.

« Nous avons retenu sa candidature parce qu’il souhaitait faire de la culture maraîchère bio pour la vendre en circuit court, explique Benoît Lelaure, chargé du dossier à l'AEV. Et parce qu’il s’est engagé à faire de l’élevage bovin, ce qui non seulement s'inscrivait dans la continuité de la vie du site, mais lui permettait aussi d'élargir son offre de produits alimentaires. Une autre raison est que M. L. envisage de développer des activités pédagogiques auprès des familles qui pourront visiter la ferme ou s'y approvisionner, et au bénéfice des scolaires, en lien étroit avec des actions déjà menées par la commune au sein de la Maison de la nature », pouvait-on lire sur le portail du conseil régional Île de France le 22 mars 2011.

Avant l'arrivée sur place de l’agriculteur, au printemps 2013, l'AEV a réalisé, divers travaux d’aménagement (réfection des clôtures, nettoyage, taille de haies) ainsi que la mise aux normes de la maison d’habitation du site. Toutes les conditions étaient ainsi réunies pour que l’agriculteur locataire puisse profiter au mieux de son bail, lequel est prévu pour durer aussi longtemps que sa carrière. Thierry Leleu est ainsi le premier agriculteur bio du 93 !

Sur la thématique de l'agriculture en Seine-Saint-Denis :

Les unités agricoles de la Plaine de France
La tradition agricole de Tremblay


Inscrivez-vous aux visites

L'histoire de Paris le long de la Rue Saint-Martin

L'histoire de Paris le long de la Rue Saint-Martin

Mercredi 30 Septembre 2020 (et 1 autre date)

Le nouveau Tribunal de Paris signé Renzo Piano

Le nouveau Tribunal de Paris signé Renzo Piano

Mercredi 30 Septembre 2020 (et 4 autres dates)

Le 19e arrondissement insolite

Le 19e arrondissement insolite

Jeudi 01 Octobre 2020 (et 1 autre date)

De l'Occupation à la Libération, Paris entre 1940 et 1944

De l'Occupation à la Libération, Paris entre 1940 et 1944

Vendredi 02 Octobre 2020 (et 11 autres dates)

Visites guidées de la Basilique Saint-Denis

Visite guidée basilique St Denis

Site par ID-Alizés