Vous êtes ici : Accueil  > Patrimoine  > Archéologie

Archéologie à Gournay-sur-Marne


Un château est attesté à la fin du XIe siècle. qui a donné son nom au lieu : Gornacum castrum. Ce château appartient à Gui Ier de Rochefort, seigneur issu de la lignée des Montlhéry et proche du roi Philippe Ier. A sa mort, Gui Ier fait don de l’église Notre-Dame-et-Saint-Jean, de la chapelle du château et d’un moulin au prieuré parisien de Saint-Martin-des-Champs. On dispose d’une importante documentation conservée au prieuré concernant l’époque médiévale à Gournay-sur-Marne : équipement des chenaux de la Marne en moulins, les pêcheries et le port.

Protohistoire ancienne

Quelques fouilles ont permis de révéler des vestiges datés du Bronze final à l’Hallstatt moyen : rue Emile-Carrière en 1987 par J. Guillard et, rue Emile-Boisseau, avenue Roger-Ballu, avenue Nast en 1994 par. P. Métrot. Ce sont des tessons céramiques caractéristiques de ces périodes, des fossés et autres structures d’habitat. Par ailleurs, vers 1850 lors du creusement du canal de la Marne à Chelles, un ensemble de six bracelets en bronze datés du Bronze final III a été découvert.  

Protohistoire récente et Antiquité

Les découvertes rapportables à la fin de la Protohistoire et à l’Antiquité sont beaucoup plus consistantes. Le site de Gournay-sur-Marne se développe à l’instar de celui de Chelles sont le même méandre de la Marne à une période où le chenal principal de la rivière se trouve plus au nord. Ces deux sites représentent un même ensemble urbain. Chelles est l’agglomération avec le port et le sanctuaire gaulois, et Gournay-sur-Marne est le faubourg artisanal dédié à la boucherie, au travail des peaux et peut-être à la teinturerie. Cet ensemble urbain s’affirme à l’époque augustéenne et est en déclin à partir du IIIe siècle. L’occupation s’implante dans un environnement resté en partie sauvage, mais aussi en partie cultivé avec des champs de blé et d’orge. Le b½uf et le mouton sont élevés. Certaines zones demeurent plus ou moins en friche et sont probablement réservées à la basse-cour (porcs et volailles). Les fouilles ont eu lieu aux endroits suivants : rue Eugène-Carrière en 1987 ;  avenue Roger-Ballu, rue Emile-Boisseau, avenue Paul-Doumer, place Roosevelt et au rond-point-du-Prieuré en 1994 par P. Métrot ; avenues Nast et Roger-Ballu en 1985 par J. Guillard ; rue Ernest-Pécheux et rue Eugène-Carrière en 1985 par J. Ajot. ; entre 1999 et 2004 à l’angle des avenues Paul-Doumer et Roger-Ballu ; rue du Maréchal Joffre en 2016 par O. Bauchet.

Monnaie du Haut Empire, 3ème quart du Ier siècle à l'effigie de l'empereur Néron, en cuivre (Gournay-sur-Marne)

Monnaie du Haut Empire, 3ème quart du Ier s. à l’effigie de l’empereur Néron, en cuivre (Gournay-sur-Marne)

Premier Moyen Âge

Un cimetière daté entre le VIIIe et le XIe siècle. a été découvert aux abords de l’église Notre-Dame-et-Saint-Jean. La fouille a eu lieu entre 1993 et 1994 avenues Nast, Paul-Doumer et Eugène-Carrière par P. Métrot. Elle a révélé l’existence de 57 inhumations en pleine terre, coffres ou en caveau de pierres pour l’une d’entre elles. En 1999, à l’angle des avenues Paul-Doumer et Roger-Ballu, la fouille de V. Gonzalez a également permis de mettre au jour une sépulture contenant un mobilier funéraire important : des éléments métalliques attribués à un petit coffre, une cruche, une boucle (de ceinture ?) en fer, ainsi qu’une monnaie en bronze frappé gauloise et une petite hache polie datable du Néolithique qui semblent avoir été déposés volontairement dans la tombe médiévale. Il pourrait s’agir d’une personne de statut élevé.

Sur le même territoire : fouilles archéologiques à Villepinte et à Dugny


Inscrivez-vous aux visites

Visites guidées de la Basilique Saint-Denis

Visite guidée basilique St Denis

Site par ID-Alizés