Vous êtes ici : Accueil  > À l'affiche

Pot Kommon, le projet ambitieux des tiers-lieux de Plaine Commune pour "fabriquer le commun"

  • logo pot kommon

Le projet Pot Kommon regroupe les tiers-lieux de Plaine Commune (le 6b, Mains d'Oeuvres, la Villa Mais d'Ici et les Poussières) autour de l'ambition de "fabriquer le commun". Les administrateurs ont répondu à nos questions. Il s'agit donc d'une interview à plusieurs voix avec Myrtille Saint-Martin, Rémi Jacquot, Juliette Bompoint, et Anissa Benhaberrou.

Pot Kommon est une initiative qui regroupe les tiers-lieux de Plaine Commune. Racontez-nous l’origine de ce projet et sa structuration.

En 2015, débute l’étude Opale qui nous permet de nous retrouver régulièrement et de partager des  enjeux communs sur la gouvernance et l’impact social de nos lieux, nos fonctionnements, nos résident.e.s ou sur la relation avec nos propriétaires. Un an plus tard, l’idée d’une résidence mutualisée entre les lieux mûrit, comme l’évidence du faire ensemble pour mieux se (re)connaître. Nous décidons alors de travailler autour de résidences d’artistes mutualisées, et invitons, ensemble, des artistes à intervenir sur le département de la Seine-Saint-Denis. Cette expérience nous a rapidement démontré la force artistique et populaire d’une initiative commune, et nous décidons de réitérer l'expérience les années suivantes. 

Pot KommonÀ la fin de l’année 2017, nous créons la SCIC La Main 9-3-0 (aujourd’hui, Foncièrement Culturelle) afin de nous  rassembler et de collecter d’autres expériences de la métropole. Au travers d’ateliers d’intelligence collective, d’une recherche-action autour de l’opportunité de la création d’une foncière responsable culturelle dans le but d’acheter nos lieux avec les habitants et ainsi de les sortir d’un contexte de pression immobilière intense (rapprocher l’usage de la  propriété). Cette foncière culturelle porte donc une proposition de mutation des modèles économiques par la mise en commun des ressources propres afin de faciliter les transferts de savoir-faire liés aux mutations des métiers culturels nécessaires à la vie de ces lieux.

Le projet Pot Kommon est donc né à la fois de notre affinité entre acteurs du territoires et de notre volonté d’explorer quotidiennement des logiques collaboratives et de mutualisation. 

Ayant à c½ur de fabriquer et défendre le commun, il est à la fois école libérée et ressource pour ses usager.e.s (à la fois résident.e.s et publics), les tiers-lieux, et les habitant.e.s du territoire. Il se développe sur quatre axes : un cycle de conférences, des visites mensuelles des différents lieux de Plaine Commune (et ailleurs), une résidence artistique (la première est une carte blanche aux radios de Plaine Commune), et des formations basées sur les savoir-faire des usager.e.s. 

Vous voulez « créer du commun ». A qui s’adresse votre programmation ? Au grand public ? Aux professionnels ? à tous ?

Notre programmation s’adresse à tous, à la fois à nos résident.e.s respectifs pour qu’ils et elles découvrent les autres lieux du territoire et les nombreuses manières de faire qui constituent les spécificités de chacun de ces lieux, ou proposent eux-mêmes de participer aux propositions, notamment les formations ou résidences artistiques. Mais également aux collectivités avec qui nous devons continuer de dialoguer, aux professionnel.le.s, et évidemment aux habitant.e.s qui doivent elles et eux-aussi bénéficier de l’impact positif des tiers-lieux.

Parlez-nous de votre volet formation. La formation aux chantiers participatifs s’est achevée récemment. Quel sera le prochain sujet ?

Cette année marque le lancement des formations Pot Kommon. 

Pot KommonChacun de nos lieux a proposé un module basé sur les savoir-faire de nos résident.es. Ainsi, nous avons commencé avec une formation "Sérigraphie Expérimentale" aux Poussières, "Intelligence Collective" à Mains d’Oeuvres, "Chantiers Participatifs" au 6b, et la semaine prochaine s’achève le dernier module de cette année : "La Marionnette Géante dans l’Espace Public" à La Villa Mais d’Ici

Pour l’année prochaine nous sommes encore en train de réfléchir au programme. Nous voulons que ces formations soient évolutives et que de nouveaux lieux puissent nous rejoindre et proposer, eux-aussi, des modules basés sur leurs pratiques. Il devrait donc y avoir pas mal de nouveautés dans le prochain volet !  

Vous proposez également des visites. On adorerait monter un partenariat avec ExploreParis.com pour le grand public ! Qu’en dites-vous ?

Avec grand plaisir, dans la mesure où nous maitrisons les jauges nous y sommes très favorables ! Chacune de nos visites, mensuelles, gratuites et ouvertes au public, permet de découvrir un lieu, son fonctionnement, ses projets, ceux qui le font vivre et ses enjeux et problématiques, c’est passionnant et ça rassemble énormément de visiteurs ! Elles sont pensées en deux temps, un premier à destination des professionnel.le.s durant lequel nous abordons des problématiques importantes aux lieux, et un second ouvert à tou.te.s. Nous organisons toujours un déjeuner qui devient un temps d’échange, de rencontre et de partage, un moment de convivialité.

Merci beaucoup !

Jeudi 10 Juin 2021 - 07:44

Inscription à la newsletter

Inscrivez-vous à notre bulletin d'information grand public pour recevoir directement par courrier électronique l'actualité du tourisme, les visites exclusives et nouveautés, ainsi que des idées de loisirs, sorties et spectacles et bons plans à venir en Île-de-France.

* Champs obligatoires

Participez à des visites extraordinaires

Partagez cet article


Site par ID-Alizés