Vous êtes ici : Accueil  > 

La nouvelle série d'Arte tournée dans le Nord-Est de Paris


Ce jeudi 11 février commence la diffusion de la série Trepalium sur Arte. Cette série d'anticipation a été tournée en partie au Centre National de la Danse à Pantin en Seine-Saint-Denis et au siège du parti communiste dans le 19e arrondissement de Paris. Une fois de plus, le cinéma prouve son intérêt pour le patrimoine architectural de la Seine-Saint-Denis et des quartiers nord-est de Paris.

Après Hunger Games, dont la scène finale a été tournée à Noisy-le-Grand, c'est une fiction française d'anticipation qui a été tournée dans le nord-est de Paris.

Trepalium, est le mot latin à l'origine du mot travail, il désigne un instrument de torture. Dans cette nouvelle série d'Arte cette définition prend tout son sens. Elle décrit une société où 80% de la population est sans emploi. Les 20 % d'actifs sont employés par une seule et même entreprise : Aquaville. La société est divisée en 2 catégories séparées par un mur. Au moindre faux pas les actifs sont renvoyé d'Aquaville et parqués dans la "zone". L'univers froid de cette série en 6 épisode rappelle Bienvenue à Gattaca, Hunger Games et l'univers d'Orwell.

La BNF, le CND et le siège du parti communiste dessiné par Oscar Niemeyer ont été choisis pour leur architecture "rétro-futuriste" et leur architecture béton. Le siège du PC a été utilisé pour le décor de la résidence de la Première ministre. Dans cet article de Télérama, le réalisateur explique son choix de décors.

Visitez des sites de l'industrie du spectacle et lieux de tournage  

Nos visites guidées à Paris 

Jeudi 11 Février 2016 - 16:23

Partagez


Site par ID-Alizés