Vous êtes ici : Accueil  >   > 

La synagogue de Livry-Gargan


En mai 1928, une commission rabbinique est chargée d'enquêter auprès des communautés juives de la banlieue parisienne afin de définir les besoins en lieux de culte. À cette époque, deux synagogues sont déjà construites dans les communes étudiées dans le futur département de la Seine-Saint-Denis par la commission : celle de Livry-Gargan et celle d'Aulnay-sous-Bois. Une troisième sera construite quelques années plus tard au Raincy.

Un lieu de culte d'une grande sobriété

La Société de secours mutuel de Livry-Gargan et de Pavillons-sous-Bois, La Fraternelle, est fondée en 1923. Dès sa première assemblée, le 22 juillet 1923, la construction d'une synagogue à Livry est décidée. En août, l'architecte municipal, Charles Marcot est sollicité pour en établir les plans. Un coreligionnaire, Monsieur Margoline, consent à La Fraternelle un bail emphytéotique de 99 ans sur une partie de son terrain et, en février 1924, les plans de la synagogue sont prêts. Une association cultuelle est constituée afin de séparer la gestion de l'édifice de celle de La Fraternelle. Le bâtiment est d'une grande sobriété. Il ne comporte qu'une salle de prières de 13,50 mètres de long sur 7 mètres de large, sans vestibule ni tribune. Les femmes sont séparées des hommes par une cloison à mi-hauteur. La lumière du jour arrive par trois vitraux longilignes en façade et des oculi percés dans la voûte du plafond.

Depuis sa construction, en 1924, l'édifice a été remanié. Alors que la bimah (le pupitre de lecture) était au centre de l'espace, elle se trouve aujourd'hui devant l'aron kodesh (l'armoire sainte où l'on range les rouleaux de la Tora), tandis que les sièges ne sont pas très conformes à ceux d'un lieu de culte. Les murs sont nus et, seuls, des panneaux en yiddish rappellent les noms des membres fondateurs de l'association cultuelle et les disparus de la Shoah de la région. La synagogue contient 120 places dont 40 réservées aux femmes.

Les tables de la Loi et une étoile à six branches en relief

Si le bâtiment est austère et de petite taille, sa façade est remarquable. Elle présente un décor de simili-bandes lombardes gravées et étagées. Le fronton, constitué de pentes successives et s'élevant à deux mètres au-dessus du toit, est surplombé des deux tables de la Loi. À la base de celles-ci, une modeste étoile à six branches en relief complète la composition posée sur l'acrotère. Le porche, encadré de deux piliers, reproduit en plus modeste la façade principale et conduit à la porte d'entrée. Avec ses murs simplement peints et sans aucun décor, cette synagogue, si elle ne présentait pas les symboles du judaïsme, pourrait être prise pour une simple chapelle.

La synagogue de Livry-Gargan
13 avenue Gutenberg

93190 LIVRY-GARGAN
48.9125778 , 2.519282599999997
La synagogue de Livry-Gargan, 13 avenue Gutenberg, 93190 LIVRY-GARGAN

Site par ID-Alizés