Vous êtes ici : Accueil  > Patrimoine  > De Visu

De Visu 2011 : à la découverte des Monuments historiques


De Visu 2011 3e édition du 1er juillet au 31 août 2011. Un questionnaire, un jeu de piste et de nombreux lots à gagner. Pour vous aider, des indices vous étaient proposés.

Concours hebdomadaire

Ce concours se compose d’une seule épreuve. Chaque vendredi, du 1er juillet au 26 août 2011, une question était diffusée sur les sites Internet du Département et du Comité départemental du tourisme et dans le journal Le Parisien.

Vous aviez une semaine pour répondre à la question posée sur www.seine-saint-denis.fr.

Sur le site Internet "leparisien.fr", un article, une interview ou un film abordait une thématique en lien avec les Monuments historiques de la Seine-Saint-Denis. Un indice s’y trouvait pour vous aider à répondre à la question hebdomadaire et gagner un appareil-photo numérique d’une valeur de 100€ chaque semaine.

Visites gratuites

Une visite guidée gratuite, d’un ou plusieurs Monuments historiques de la Seine-Saint-Denis accompagne le tirage hebdomadaire. Neuf visites étaient proposées au cours de l’été 2011.

La Basilique de Saint-Denis et ses abords

Vue de la Basilique de Saint-Denis et de l'ancien siège de L'Humanité © Département de la Seine-Saint-DenisVue de la Basilique de Saint-Denis et de l'ancien siège de L'Humanité © Département de la Seine-Saint-Denis

Concilier patrimoine et création architecturale n’est pas chose aisée, surtout lorsque cela concerne un Monument de l’architecture médiévale !

À partir des années 1970, la Basilique de Saint-Denis, premier Monument historique de Seine-Saint-Denis, voit naître à ses pieds un quartier neuf dans le cadre de la rénovation du centre-ville. La réalisation de cette zone d’aménagement concertée (ZAC) est alors mise à profit pour développer entre 1977 et 1992 un vaste programme de recherches archéologiques. En réinterprétant de manière radicale les valeurs de la ville ancienne, les architectes Jean et Maria Deroche (îlot 4), Renée Gailhoustet (îlot 8) et Francis Gaussel (îlot 9) ont réussi à créer un ensemble remarquable, considéré depuis comme un véritable "laboratoire urbain".

Un orfèvre du roi à Saint-Denis…

L'usine Christofle à Saint-Denis © Département de la Seine-Saint-DenisL'usine Christofle à Saint-Denis © Département de la Seine-Saint-Denis

Orfèvre de Louis-Philippe puis de Napoléon III, Christofle est l’une des plus grandes maisons d’orfèvrerie. Ouverte en 1877, l’usine de Saint-Denis devient une référence industrielle. Simple raffinerie de nickel, elle concentre progressivement l'ensemble des fabrications, du couvert aux pièces de formes, puis le travail du métal précieux jusqu'à sa fermeture en 2007. L’architecture, encore en place, témoigne de cette épopée industrielle et des techniques de production mises en œuvre. Cette visite, sur site, vous mène à la rencontre de cette histoire industrielle fascinante.

À la recherche de la maison économique et familiale

Vue de la cité expérimentale de Merlan à Noisy-le-Sec, 1951. © MEEDDAT/DICOM-fonds MRU-1951-photo XVue de la cité expérimentale de Merlan à Noisy-le-Sec, 1951. © MEEDDAT/DICOM-fonds MRU-1951-photo X

Lieu unique en France d’expérimentation architecturale appliquée à l’habitat individuel, la cité de Merlan à Noisy-le-Sec était à l’origine composée de cinquante-six maisons issues de sept pays différents : Suisse, Suède, Finlande, Angleterre, États-Unis, Canada et France. L’objectif était de mettre à l’essai des procédés rapides de construction, de concevoir des maisons familiales et entièrement équipées. En parcourant ce site, vous découvrez les problématiques de la reconstruction d’après-guerre et des maisons originales qui vous emmèneront aux quatre coins du monde.

Les monuments historiques font leur cinéma

Préparatifs d'un tournage en 2007 à l'E.P.S Ville-Evrard © Rémi Séguin, E.P.S Ville-EvrardPréparatifs d'un tournage en 2007 à l'E.P.S Ville-Evrard © Rémi Séguin, E.P.S Ville-Evrard

Le département de la Seine-Saint-Denis a une longue tradition d’accueil des décors de films. Il constitue un réservoir de lieux de tournage pour les professionnels du petit et du grand écran.
À l’occasion du tournage d’un épisode d’une série télévisée, l’établissement public de santé de Ville-Evrard vous a ouvert ses portes. Vous avez pu découvrir les coulisses d’un plateau de tournage et suivre un parcours dans l’hôpital vers les principaux lieux de mise en scène qui vous ont permis de comprendre les liens entre cinéma et techniques de transformations en décors naturels.

Le château d’Epinay-sur-Seine : de la demeure privée à l’édifice public

Le château d'Epinay-sur-Seine © L. Desmoulins, Département de la Seine-Saint-DenisLe château d'Epinay-sur-Seine © L. Desmoulins, Département de la Seine-Saint-Denis

Dernier château encore existant à Epinay-sur-Seine, cette ancienne demeure d’un roi d’Espagne est depuis le 19 juillet 1908 la mairie d’Epinay-sur-Seine. Construit entre 1756 et 1760 par le marquis de Terrail, cet édifice d’une grande qualité architecturale vous a ouvert ses portes le temps d’une visite. Vous avez ou admirer les décors intérieurs de la salle des mariages et de ceux du conseil municipal qui fêtaient alors leurs cent ans ! La découverte s'est poursuivie avec une agréable promenade dans l’ancien parc du château dominant la Seine.

À la rencontre des eaux de Paris !

Le regard du Trou-Morin au Pré Saint-Gervais © L. Desmoulins, Département de la Seine-Saint-DenisLe regard du Trou-Morin au Pré Saint-Gervais © L. Desmoulins, Département de la Seine-Saint-Denis

Les regards, petits édicules carrés datant du XVII° siècle, demeurent les traces visibles d’un réseau hydraulique ancien qui acheminait les eaux des sources des coteaux de Romainville et du Pré Saint-Gervais vers la capitale. Avec l’Association des Sources du Nord-Est Parisien, le Département de la Seine-Saint-Denis vous propose une balade découverte sur les traces de ce réseau souterrain reliant Paris à sa périphérie. Vous pourrez également découvrir l’intérieur de ces ingénieux édifices.

L’église Saint-Pierre-Saint-Paul à Montreuil-sous-Bois

Eglise Saint-Pierre-Saint-Paul à Montreuil-sous-Bois © Emmanuelle Jacquot, Département de la Seine-Saint-DenisEglise Saint-Pierre-Saint-Paul à Montreuil-sous-Bois © Emmanuelle Jacquot, Département de la Seine-Saint-Denis

Construite entre 1180 et 1220, L'église St-Pierre-St-Paul est l’une des plus anciennes églises de la région parisienne et un véritable joyau de l’art gothique. Au Moyen-âge elle fut la paroisse des rois de France séjournant à Vincennes : Saint Louis y suivait la messe et les cérémonies de Pâques. Charles V et son épouse Jeanne de Bourbon y furent baptisés.

Jeu concours De Visu 2011

Le jeu-concours 2011 est terminé mais si vous souhaitez répondre aux questions De Visu c'est possible. Vous pouvez télécharger les éléments du jeu (pdf) : livret jeu et bulletin réponse, consulter les questions hebdomadaires

Règlement du jeu concours De Visu 2011 et Liste des gagnants du jeu De Visu 2011.

 De Visu est conçu et mis en œuvre par le Service du patrimoine du Conseil général, en partenariat avec le Comité départemental du tourisme.


Inscrivez-vous aux visites

Visites guidées de la Basilique Saint-Denis

Visite guidée basilique St Denis

Site par ID-Alizés