Vous êtes ici : Accueil  > Patrimoine  > Archéologie

L'archéologie à la Courneuve


Au lieu du XIIe siècle, l’abbé Suger de Saint-Denis établit à proximité du village de Saint-Lucien, dont les terres sont exploitées par des serfs de son abbaye, une nouvelle cour pour y installer de nouveaux hôtes. Ce lieu prend le nom de Curtis nova et devient à la fin du XIIe siècle le chef-lieu d’une seigneurie administrée par le religieux prévôt de l’abbaye. Ce nouveau village se développe le long de deux rues parallèles à la route de Saint-Denis à Chelles.

Protohistoire

Une fouille rue Politzer en 1982 par Ch. Gaboriau a permis la découverte d’une fosse contenant des outils en silex, des restes fauniques issus de la chasse ou de l’élevage (chevreuil, cerf, porc, mouton, chèvre, b½uf), des objets artisanaux (fusaïoles, fragments de meules, broyeurs en pierre) ainsi que des tessons céramiques. L’ensemble est daté du Bronze final au Hallstatt. Un mobilier similaire a été découvert rue Emile-Zola en 2006 lors des fouilles de X. Rochart et rue Chabrol en 1983 par C. Gaborieau.

Protohistoire – Antiquité – Haut Moyen Âge

En 1995, la surveillance archéologique rue Anatole-France et rue Racine réalisée par I. Lafarge a permis la découverte de diverses structures (silos et fossés) recoupant des niveaux marécageux associables au ru de Montfort. L’écoulement moderne se trouve à une cinquantaine de mètres au sud. Le matériel découvert dans ces structures a démontré l’existence d’un site allant de La Tène au Haut Moyen Âge.

Antiquité

La plus ancienne découverte remonte à 1930 dans le quartier des Six-Routes. A. Hardy avait ramassé un dupondius de Trajan Dèce (249-251) frappé à Rome. Le lieu de conservation de la pièce de monnaie est inconnu.

De nombreuses structures d’habitat et funéraires ont également été identifiées Avenue Lénine, avenue Vaillant-Couturier et allée Bellevue en 2012 par F. Renel et en 2015 par P. Granchon. Les archéologues ont pu observer sur une cinquantaine de mètres de longueur la voie romaine qui reliait Paris à Senlis. La voie était large de 7,40 m. Ils ont mis en évidence également une petite nécropole qui bordait cette voie. Aux abords, ont été découvertes différents espaces construits dont un enclos fossoyé calé sur la chaussée et un espace agricole antique.

La Fabrique de la Ville, site archéologique à Saint-Denis
La Fabrique de la Ville, site archéologique à Saint-Denis
Dimanche 31 Juillet 2022 (et 1 autre date)
Gratuit

Haut Moyen Âge

A l’église Saint-Lucien, des sondages archéologiques ont été conduits entre 1973 et 1979 par M.-C. Godet et J.-J. Charpy, puis en 1980-1981 par A. Bulard et Ch. Gaborieau. Un cimetière d’époque mérovingienne y a été fouillé. L’église est située le long de la route de Saint-Denis à Chelles. L’aire sépulcrale est contemporaine de l’édification de cette église. 25 sarcophages ont été découverts. Ils sont en plâtre, moulés dans un coffrage ou coulés directement dans la fosse.

 Sarcophages en plâtre mérovingiens du cimetière de l'église Saint-Lucien
Sarcophages en plâtre mérovingiens du cimetière de l’église Saint-Lucien (La Courneuve)
Photo Emmanuelle Jacquot © Département de la Seine-Saint-Denis
 

Les sarcophages ont été réutilisés. Seul un fragment de ceinture plaqué d’argent et incrusté de fils de laiton d’époque mérovingienne a été identifié. Huit sarcophages sont ornés sur les panneaux de pied en majorité de décors relevant du groupe Est-parisien (rosaces, cercles, rouelles, figurations humaines évoquant le Christ). Dans la partie ouest du cimetière, quelques tombes d’époque carolingienne ont été découvertes ainsi que d’autres structures plus anciennes qui avaient été recouvertes par le cimetière.

A lire également sur le même thème : fouilles à Saint-Ouen et découvertes archéologiques à Villepinte


Site par ID-Alizés