Vous êtes ici : Accueil  > Nos visites  > Micro aventure

Micro aventure cinéma à Montreuil

La lune de Méliès sur une façade à MontreuilExplorez la ville de Montreuil sous l'angle du cinéma lors d'une promenade urbaine entre Mairie de Montreuil et Robespierre. Au fil des arrêts proposés par ce parcours, vous découvrirez que le patrimoine de la ville est bien souvent lié à l'histoire du cinéma, que ce soit par des apparitions dans des films, par la présence de grands studios de production, ou encore à travers les œuvres de Méliès. Le chemin commence devant le cinéma Le Méliès au métro Mairie de Montreuil sur la ligne 9 et s'achève rue de Paris, à proximité du métro Robespierre sur la ligne 9.

Cette balade est proposée par Juliette Dubois, guide et créatrice de Ciné-balades.
Retrouvez ses balades guidées autour du cinéma à Montreuil.

  • Départ
    MONTREUIL
  • Arrivée
    MONTREUIL
  • Distance
    4,00 km

Cinéma Le Méliès

CInéma MélièsInauguré en 2015, ce cinéma est une vraie fierté montreuilloise. Plus grand cinéma public Art et Essai d’Europe, il est aussi un lieu chaleureux où l’on peut boire un verre et déjeuner avant de profiter de l’une des six belles salles. Programmation riche, événements et rencontres nombreux, c’est l’adresse incontournable des amoureux du cinéma.

L’architecture élégante de Bernard Ropa rend hommage à Georges Méliès en adoptant la structure de son studio de cinéma de Montreuil construit en 1897 - le premier au monde. Et cerise sur le gâteau cinématographique, une magnifique lune gonflable signée Hanz Walter Müller vous plonge immédiatement dans l’univers du magicien de Montreuil.

Mais au fait, avez-vous vu Le Voyage dans la lune ? Marquez une pause quelques minutes et suivez le lien !

Mairie de Montreuil

Cette belle mairie située sur la place Jean Jaurès date des années 30 dans un style de l’entre-deux-guerres typique des hôtels de ville de la petite couronne. Le style art-déco prédomine et il est possible d’y admirer des œuvres remarquables telles que Le Temps de l’harmonie de Paul Signac. À l’étage, le décor soigné de sa belle salle des fêtes fait de boiseries acajou, d’ornementations bleu, vert et or et de panneaux peints inspirés de l’Antiquité, attire le cinéma. Le dernier en date est le film consacré à Simone Veil réalisé par Olivier Dahan, habitué des biopics puisqu’on lui doit aussi La Môme et Grace de Monaco. Le film intitulé Simone, le Voyage du siècle avec Elsa Zylberstein dans le rôle-titre sort le 23 février 2022.Quelques images avec cette première bande-annonce.

Hôtel de ville de Montreuil

Pour rejoindre la rue du Capitaine Dreyfus, je vous suggère de traverser le square de la mairie et d’emprunter la rue Victor Hugo, bien plus propice à la promenade. Anciennement rue du Pré, du temps où Montreuil était un village réputé pour ses murs à pêches, la rue du Capitaine Dreyfus est aujourd’hui une voie piétonne très dynamique où commerces de bouche et restaurants avec terrasse se côtoient. À quelques pas, à l’angle de la rue François Debergue, levez la tête, vous retrouverez la fameuse lune du film de Georges Méliès. Sur le même mur, une plaque de cuivre nous rappelle la présence de sa propriété aujourd’hui disparue. C’est ici que se trouvaient ses deux studios de cinéma et qu’il a tourné plus de 500 films.

La Parole Errante

Empruntez la rue François Debergue. Vous y trouverez un panneau accroché à une grille où vous pourrez lire les dates clé de la biographie de Méliès. Nous sommes devant son ancienne propriété de 8000 mètres carrés. Passez la grille au niveau de la belle maison bourgeoise, vous vous retrouvez sur le terrain appartenant désormais à l’association de La Parole Errante. Le grand hangar noir se trouve sur l’ancienne propriété du cinéaste et remplace son premier studio. Le fondateur de cette association, Armand Gatti, était une figure de la ville. Artiste multiple, il fut également un cinéaste proche de la Nouvelle Vague. Son premier film, L’Enclos fut primé au Festival de Cannes en 1961.

Conservatoire de Montreuil

Direction l’immense place de la Croix de Chavaux ! Derrière la librairie la Folie d’Encre, au numéro 13 de l’avenue de la Résistance, se trouve l’actuel Conservatoire de Montreuil. Construit entre 1968 et 1976 par Claude Le Goas, également à l’origine du très impressionnant bâtiment industriel Mozinor à Montreuil, son architecture fut primée de nombreuses fois. Ici, la fonction génère la forme et les "alvéoles" sont autant de salles où sont dispensés les cours de musique dans une parfaite isolation phonique. Le conservatoire a aujourd’hui traversé les frontières grâce aux écrans. Il apparaît en effet dans le premier épisode de la série Netflix Lupin avec Omar Sy, deuxième plus gros succès international de l’histoire de la célèbre plateforme. Derrière le conservatoire, les immeubles d’habitation ont servi de lieux de tournage pour la scène où le personnage est suspendu dans le vide par trois truands.Vous pouvez retrouver cette scène dans la première bande annonce de la série.

Place du Marché

Le Marché couvert de la Croix de Chavaux est une véritable institution. On y trouve de tout, dans une atmosphère bouillonnante. Et qui sait,vous pourrez peut-être y acheter une gourmandise avec la Pêche, la monnaie locale de Montreuil qui encourage les circuits courts. Elle fut appelée ainsi en référence à l’histoire horticole de la ville, un temps connue de toutes les cours d’Europe grâce à ses murs à pêches. À l’angle de la rue, le club restaurant Le Chinois a accueilli Reda Kateb et Isabelle Huppert pour le film intitulé Les Promesses. On s’y rend autant pour l’ambiance des concerts que pour le charme unique de la salle.

Centre Nautique Maurice Thorez

Initialement construit en 1966, le stade nautique a été intégralement réhabilité au début des années 2000. Grandes baies vitrées, bassin de 50 mètres, plateformes de plongeon, tribunes pour 750 spectateurs, cette belle piscine a été pensée pour les plus grandes compétitions sportives. S’y déroulent chaque année des compétitions internationales de natation synchronisée et de water-polo mais aussi les championnats de France des maîtres de plongeon. Un tel décor a attiré de nombreux films. Karine Viard y fait des longueurs dans Jalouse de Foenkinos et Jean-Pascal Zadi y a tourné une scène de Tout simplement noir. Mais le film qui a su le plus le mettre à l'honneur reste L’Effet Aquatique, film drôle et poétique de la regrettée Solveig Anspach, amoureuse de Montreuil et des Montreuillois. Très attachée à sa ville, elle avait tourné Queen of Montreuil dans le quartier des Coutures. Six ans après sa mort, un collège porte son nom ainsi que la salle principale du cinéma Le Méliès. On vous laisse découvrir la bande annonce.

Stade nautique Maurice Thorez à Montreuil

Studio Pathé-Albatros

Surnommé le grand-père du cinéma français, le studio qui se trouve derrière ce magnifique mur de street-art est le dernier de l’époque des pionniers du cinéma. Construit en 1904 à l’initiative de Charles Pathé pour remplacer provisoirement ses plateaux de tournage de Vincennes, alors en travaux, il est le seul qui ait traversé les âges. Au début des années 20, Pathé le cède à un groupe de Russes Blancs ayant fui la Révolution Bolchévique. Le studio devient alors très vite un lieu d'avant garde cinématographique très important. C'est depuis cette époque qu’il est appelé Albatros, du nom du bateau qui permit à ces exilés russes d’arriver jusqu’en France.

Studio Albatros Montreuil

Aujourd’hui, des ateliers d’artistes de toutes disciplines entourent ce vieux bâtiment classé à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. N’hésitez pas à demander à ce qu’on vous ouvre la porte pour accéder à la cour intérieure et découvrir la verrière. Quant au mur, il permet d’admirer le portrait de l’acteur Ivan Mosjoukine mais aussi encore une fois la lune de Méliès, plutôt bien adaptée à son environnement !

Mur des studios Albatros à Montreuil

Villa de la Tourelle

Pour continuer à descendre dans le bas-Montreuil, empruntez comme chemin la jolie Villa de la Tourelle. Vous la trouverez en face de vous côté rue du Sergent Godefroy. Elle fut un terrain de jeu pour de nombreux acteurs et réalisateurs de la firme Pathé dans les années1900. Si vous êtes curieux de quelques films, n’hésitez pas à regarder ce site, une véritable mine d’or où vous pourrez retrouver la référence au film La Grève des nourrices, film de 1907 visionnable via ce lien.

Galerie Lumière des Roses

Et si votre micro-aventure montreuilloise vous permettait de retrouver des trésors oubliés ? C'est ce que vous propose cette jolie galerie qui a choisi de se spécialiser dans la photographie anonyme ancienne. Marion et Philippe Jacquier sont deux anciens producteurs de cinéma devenus des chercheurs d'images. Ils chinent dans les vide-greniers et les brocantes des photographies d’un autre temps, ni datées, ni signées mais qu’ils savent uniques, incontournables. Beaucoup seront exposées ensuite dans les plus grands musées internationaux le temps d’une exposition. Mais c'est bien à Montreuil que se concentre leur collection, dans cet espace où vous aussi, vous pourrez vous amuser à chiner.

Parc de la République

Continuez votre route rue Cuvier puis remontez rue Marceau jusqu’à la rue Lebour, décor de cinéma. Le numéro 36 accueille régulièrement des tournages : celui du Montreuillois Costa-Gavras pour son film Le Capital, mais aussi De l’autre côté du lit ou L’Amour, c’est mieux à deux. Puis à l’angle de la rue Barbès, au niveau du restaurant asiatique, vous trouverez l’un des décors principaux du film Ma Petite Entreprise. Il faut vous imaginer ici le cabinet d’assurance de François Berléand qui joue le rôle du courtier de Vincent Lindon. Cette comédie sociale de Pierre Jolivet utilise de nombreux décors montreuillois et celui-ci en est l’un des principaux. Ceux qui ont vu le film se souviendront sans doute de scènes assez réjouissantes entre les deux acteurs.

Piano Klein

En rejoignant la rue Robespierre de l’autre côté de la place, vous pourrez faire une pause au numéro 26. Devenu un restaurant, ce beau bâtiment abritait auparavant la boutique et les ateliers de fabrication des Pianos Klein. Fondés en 1791 en Alsace puis installés à Montreuil en 1879, ils étaient, jusqu’à leur fermeture en 2017, la plus ancienne marque française de pianos et la plus vieille entreprise de Montreuil.

Pianos Klein Montreuil

Charles Trenet, Charles Aznavour, Gilbert Bécaud, Johnny Hallyday et Jean Ferrat en ont possédé un modèle. Malheureusement, après plus de deux siècles d’existence, l’entreprise a tiré sa révérence. Plus de leçons de piano chez Monsieur Klein mais la marque demeure sur le marché de l’occasion et dans le cœur des mélomanes. Grâce à Aznavour, le modèle Junior a été immortalisé au cinéma dans le film Tirez sur le pianiste de François Truffaut. Extrait !

142 rue de Paris - ancienne plâtrière

Devant vous, une structure en métal rouillé entourée de végétation est particulièrement étonnante dans cet environnement. Ancienne plâtrière du temps où les carrières de Montreuil étaient exploitées, le lieu est aujourd’hui laissé à l’abandon. Ce squelette métallique particulièrement photogénique apparaît dans le film Ma Petite Entreprise évoqué plus tôt. De l’autre côté de la rue au numéro 152, les murs de l’ancienne usine de la société des bébés Jumeau rappelle le dynamisme industriel de la ville jusqu’à la première moitié du 20e siècle. Poupées de porcelaine ici, tannerie là-bas et des marques que l’on connaît tous : Kréma, Hollywood, Pernod, Bic, etc.

Vestige de l'ancienne platrerie rue de Paris à Montreuil

263 rue de Paris

On finit notre micro-aventure, comme on l’a commencé : avec Georges Méliès. Admirez ici cette fresque de 1991, intitulée "Arrêts sur images", et imaginée par l’artiste Bernard Héloua. Vous pouvez reconnaître le visage du cinéaste à trois âges différents, des bobines de pellicule et des références nombreuses à ses films. Dans Le Portrait mystérieux, film qu’il a réalisé en 1899, Méliès fait face à son double. Extrait et arrêts sur images donc !

Site par ID-Alizés