Vous êtes ici : Accueil  >   > 

Clichy-sous-Bois


Clichy-sous-Bois, comme son nom l'indique, a des origines forestières encore largement visibles malgré son urbanisation.

L'origine du nom Clichy vient du latin Clipiacum, dérivé du patronyme Clepius, nom du propriétaire du domaine. Clichy-sous-Bois "s'écoule" d'est en ouest en direction de Paris. La ville est située dans la région de l'Aulnoye dont le seul nom respire la forêt. Une première mention de l'existence de la commune apparaît sous le règne de Dagobert. Les Templiers, alors, étaient propriétaires de toute cette région boisée. À la confiscation de leurs biens, le domaine passa dans les mains du grand Prieur de France jusqu'à la Révolution.

Censée se dérouler sous l'Ancien régime, une légende relate que trois marchands, attaqués par des brigands, furent sauvés par un ange. Pour commémorer ce sauvetage miraculeux, une chapelle dite de Notre-Dame-des-Anges fut édifiée. L'église et son pèlerinage du mois de septembre ont attiré de la moitié du XIXe siècle à la seconde guerre mondiale un nombre important de pèlerins et fait la réputation de ce village de 1 000 habitants, composé de quelques fermes et de villas bourgeoises.

Clichy a connu à partir des années 1960 une vague de construction qui lui donne son aspect actuel. Malgré cette urbanisation rapide, la ville a pu garder de grands espaces verts protégés comme la forêt de Bondy et quelques bâtiments inscrits au répertoire des monuments historiques tels que l'Hôtel de ville et l'église Saint-Denis. Des architectes de renom tel Chemetov ou Pierre Boudon ont conçu les édifices dont la ville s'est doté pour le futur.

Clichy-sous-Bois pratique


Site par ID-Alizés