Vous êtes ici : Accueil  > Nos visites  > Nos guides

Ania Guini-Skliar

Ania Guini-SkliarFérue d'histoire et d'histoire de l'art, Ania Guini-Skliar propose ses visites guidées et ses visites virtuelles sur la plateforme ExploreParis.com.

Nous lui avons donné la parole afin qu'elle nous en dise un peu plus sur la passion qu'elle nourrit pour Paris.

Bonjour Ania, pouvez-vous nous présenter votre parcours ainsi que ce qui vous a poussé à devenir guide-conférencière ?

Je suis historienne d’art, titulaire d’un DEA d’histoire et d’un doctorat en histoire de l’art. Ma thèse portait sur la pierre à bâtir dans l’architecture parisienne. Je suis née à Paris et j’y ai toujours vécu (successivement dans les 8e, 9e, 18e et 20e arrondissements). L’histoire de Paris me passionne et j’ai à c½ur de communiquer cette passion. Ce qui me plaît le plus, c’est la transmission ! Je donne des cours d’histoire de l’art dans plusieurs universités inter-âge de Paris et région parisienne, et je propose des visites guidées que je construis de la même manière que mes cours, autour d’une problématique spécifique.

Comme je suis passionnée par le Moyen Âge, il en est régulièrement question dans certaines des visites que je propose sur ExploreParis.com.

Parlez-nous, justement, de votre collaboration avec ExploreParis.com et de la façon dont vous faites face à la crise sanitaire.

Travailler avec l’équipe d’ExploreParis.com est un vrai plaisir, les relations humaines sont formidables. C’est vraiment magnifique d’être ainsi à l’écoute des guides.

Pendant le premier confinement, j’ai tout de suite été convaincue qu’il fallait que j’adapte mes visites au format numérique. J’avais déjà dans l’idée de proposer des conférences en ligne, la crise a accéléré les choses. Bien sûr, j’ai un peu tâtonné au début mais, à force de se former sur le tas, on va tous devenir des champions des outils numériques !

Il faut que cette offre de visites et conférences virtuelles perdure au-delà de la crise que nous traversons, car ce nouveau format nous permet de nous adresser à tous les publics, qu’ils soient éloignés géographiquement de Paris, ou bien en situation de handicap. Nous proposons une offre de qualité, je suis persuadée que le public va rester.

Et puis, cette offre virtuelle nous permet aussi de fidéliser nos visiteurs. Par exemple, il y a une dame en Écosse qui était ravie de suivre une visite virtuelle après avoir assisté à une visite « physique » lors de son dernier passage à Paris. Et j’ai eu une visiteuse allemande aussi.

Peut-être que l’on pourrait se développer du côté des pays francophones ? Suisse, Belgique, Canada... Et même en Israël ? Vous savez qu'il y a là-bas une communauté de 900 000 francophones.

Avez-vous une visite préférée parmi toutes celles que vous proposez ?

J’en ai plein ! Je n’aime pas m’ennuyer, j’aime construire de nouvelles visites en permanence.

Avec ExploreParis.com, j’ai commencé par créer un parcours sur les vagues d’immigration juive dans le 19e arrondissement (en lien avec le Musée d’art et d’histoire du judaïsme). Mais je propose de nombreuses autres visites aujourd’hui, notamment dans le 20e arrondissement où je vis depuis longtemps :

  • Une visite sur le Belleville d’autrefois, avec ses vignes, ses moulins et ses carrières
  • Une visite autour de l'architecture éclectique de deux églises du XIXe siècle (dans les 19e et 20e arrondissements)
  • Une visite autour de Saint-Germain-de-Charonne et de la rue Saint-Blaise
  • Une visite autour de Saint-Jean-de-Bosco et de la rue des Vignoles

Je découvre petit à petit les communes autour de Paris. J’y ai découvert des lieux charmants et je prépare des visites pour le printemps 2021. Et j’aimerais construire des visites de l’Ouest parisien également !

Pour finir, quel conseil pouvez-vous nous donner ?

Il faut lever le nez lorsqu’on se balade ! Il faut observer les détails. Même sans être spécialiste, en observant les détails on finit toujours par comprendre beaucoup de choses.

Site par ID-Alizés