Vous êtes ici : Accueil  > Presse

Nabil El Diriani : Les Relais Solidaires sont un laboratoire social des métiers de la restauration

  • restaurant le relais - exterieur - photo transmis par le Relais
  • Le Relais - Pantin
  • restaurant le relais - intérieur - photo transmis par le Relais

Nabil El Diriani est le directeur des "Relais solidaires" qui oeuvrent dans le domaine de la restauration. Il nous présente ce laboratoire social que sont les relais solidaires et nous parle de sa démarche entre gastronomie, culture et insertion.

Quelle est la mission des relais solidaires ?

Notre mission première est l’insertion. On fait de l'insertion par la formation, par l'activité économique et on fait de l’inclusion sociale par la culture et l'activité physique. Ce qui est essentiel pour nous c’est l’emploi. On forme à peu près 250 personnes par an sur les métiers de la restauration, ces formations peuvent commencer par ce qui touche aux règles d'hygiène et de sécurité pour finir par le titre de cuisinier.

Nous avons aussi une activité de restauration qui accompagne une trentaine de personnes par an en insertion. C’est là où nous sommes, « Le Relais » est un restaurant de type brasserie avec un service midi et soir et une carte qui varie. Ici nous avons deux règles d'or, tout est fait maison et tout est frais. Cela fait 2 à 3 ans qu'on applique cette façon de faire en pratiquant des tarifs abordables : 18¤ le midi, un peu plus cher le soir. On a fait le choix de maintenir ces tarifs malgré l'inflation et la montée des prix.

En plus de l'activité de restauration, nous avons une activité de vente à emporter, on a un petit kiosque à l'extérieur où on fait de la vente à emporter, tout est fait maison le matin même avec une gastronomie autour des cuisines du monde et des prix encore plus abordables.

Enfin nous sommes traiteur avec une activité de traiteur classique pour des cocktails, des buffets pour les entreprises jusqu'à des anniversaires, des mariages, mais aussi pour tout ce qui est événementiel comme l'Eté du canal, les journées sans voiture dans les parcs où on fait de la cuisine street food.
On peut dire que nous sommes un véritable laboratoire social des métiers de la restauration.


Retrouvez tout nos articles sur la gastronomie >


Comment « le Relais » s’insère dans la ville ?

L’idée est de passer d’un lieu de restauration classique à un lieu de vie avec une forte programmation culturelle. L’objectif est que les gens disent « on va voir ce qui se passe au relais », sans aucune obligation de consommation ou de participation financière. On a fait le choix aussi d’avoir une billetterie libre et chacun paye avec ses moyens, même s’il faut bien avouer que ça ne marche pas encore, que la culture française n'est pas adaptée à ce fonctionnement. On est un lieu qui est ouvert à la ville, aux habitants et aux environs. On a réussi à attirer une clientèle qu'on n'avait pas avant grâce à ces activités culturelles et à cette inclusion sociale.

Depuis combien de temps existent les relais solidaires ? Quel est votre actualité ?

Les relais ont 30 ans cette année et on fêtera cet anniversaire aux beaux jours peut-être en mars ou avril. Notre autre actualité est l’ouverture d’un restaurant au Pré-Saint-Gervais avec une restauration plus légère type saladerie mais bien travaillé avec des produits frais. Le lieu fait aussi salon de thé, coffee shop. On est ouvert uniquement la journée pour l'instant et probablement le soir au printemps.

Pour vous la gastronomie est un acte politique, un acte social ?

Absolument, il y a cette idée que bien manger coûte plus cher que de manger de la junk food. Nous l'été, on fait des événements avec de la street food, des frites, des saucisses, des burgers et nos tarifs sont au même niveau que le kebab. La différence ? La viande n’est pas surgelée, les frites sont faites maison et c'est moins cher. Le manger bien et le manger sain c'est un modèle différent. Nous sommes sur un modèle anti-gaspillage. Tout ce qu'on a, on l’utilise, on le réutilise et on ne jette rien. On travaille avec la structure « marché sur l'eau » qui nous livre tous les samedis et on fait nos cartes selon ce qu'ils nous donnent. Ce qui nous amène à une organisation différente, une grande énergie de réflexion des chefs, mais on revient avec une production plus intéressante et une carte plus saine.

Nous avons cet engagement de manger sain et de manger bien et c'est en lien avec la culture, la culture de manger, de se nourrir, la culture de la convivialité.

 

Le Relais restaurant  - restauration type brasserie à Pantin - 61 Rue Victor Hugo

Le Pré de chez vous - café cantine solidaire au Pré Saint-Gervais - 1 rue Lamartine

Lundi 12 Décembre 2022 - 20:19

Inscription à la newsletter

Inscrivez-vous à nos newsletters ! Recevez par mail l'actualité des idées de sorties, visites exclusives, spectacles, salons et bons plans à venir en Île-de-France.

* Champs obligatoires

Prochaines visites Explore Paris

Le 11ème arrondissement à Trottinette
Le 11ème arrondissement à Trottinette
Mardi 31 Janvier 2023 (et 2 autres dates)

La dynastie Menier et le musée de la pharmacie
La dynastie Menier et le musée de la pharmacie
Mardi 31 Janvier 2023 (et 8 autres dates)

Belleville fait son cinéma !
Belleville fait son cinéma !
Mardi 31 Janvier 2023 (et 2 autres dates)

Croisière du Vieux Paris sur le Canal Saint-Martin
Croisière du Vieux Paris sur le Canal Saint-Martin
Mardi 31 Janvier 2023 (et 72 autres dates)

Croisière du Vieux Paris sur le Canal Saint-Martin
Croisière du Vieux Paris sur le Canal Saint-Martin
Mardi 31 Janvier 2023 (et 49 autres dates)

Le 4ème arrondissement à Trottinette
Le 4ème arrondissement à Trottinette
Mercredi 01 Février 2023 (et 2 autres dates)

Site par ID-Alizés