Vous êtes ici : Accueil  > 

Château de la Terrasse


Les riches terres cultivables de Clichy attirent les Templiers qui s'y installent au cours du XIIIe siècle. En 1268, ils y font édifier une commanderie à l'emplacement d'un habitat du haut Moyen-âge. Véritable forteresse, il n'en subsiste aujourd'hui que les fondations et les caves. C'est sur les ruines de la commanderie que le nouveau château est construit. Il ne connaîtra pas moins de treize démolitions ou transformations avant de prendre sa physionomie actuelle.

La forteresse est vendue comme bien national

Ravagée lors de la guerre de cent ans, l'ancienne commanderie des Templiers est reconstruite en 1491. Mal entretenue, la forteresse se dégrade lentement jusqu'au XVIIIe siècle. Elle appartient alors au grand prieur de France des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem. La réfection dont ils font l'objet en 1778, laisse les bâtiments dans leur intégralité pour la dernière fois. Lors de la vente des biens de l'Eglise comme biens nationaux, pendant la Révolution française, les nouveaux propriétaires, les banquiers Mallet de Genève, font édifier un château légèrement plus au nord que la commanderie. Le grand escalier conduisant aux étages du château de cette période a probablement été refait au début du XXe siècle.

Le maréchal Kellermann y fait édifier un château ambitieux

Au début du XIXe siècle, un propriétaire illustre, le maréchal Kellermann (1735-1820) duc d'Empire et connu comme le vainqueur de Valmy, en fait l'acquisition. Il le transforme (aux alentours de 1800) en un bâtiment ambitieux. La grille d'entrée donnant sur l'allée Marcel-Paul date de cette époque. Élégante et d'une grande finesse, elle a perdu l'écusson frappé aux armes du propriétaire qui ornait jadis le centre de son fronton. Tout près de la grille, le pavillon de gardien date de la même époque et demeure l'un des derniers vestiges du château édifié vers 1800. Celui-ci subit de sérieuses détériorations durant l'occupation prussienne de 1870.

Au milieu du XXe siècle, le propriétaire, Monsieur Grampa, refait la décoration du double salon. Il y mêle des références antiques à des éléments égyptiens et gréco-romains. La cheminée, posée vers 1965, provient d'un appartement parisien. Suite aux derniers remaniements dont il a fait l'objet, le château a considérablement été réduit et ne présente plus rien de l'aspect massif de la commanderie de l'ordre du Temple. Il a été transformé en un restaurant dans la salle duquel trône toujours la magnifique cheminée.

A lire également à Clichy-sous-Bois : Le château du vicomte de Puységur

Château de la Terrasse
Avenue de Sévigné

93390 CLICHY-SOUS-BOIS
48.9130348 , 2.544516299999941
Château de la Terrasse, Avenue de Sévigné, 93390 CLICHY-SOUS-BOIS

Site par ID-Alizés