Vous êtes ici : Accueil  > Patrimoine

Architecture et réemploi - Entretien exclusif avec Bellastock


  • Bellastock
  • Bellastock
  • Bellastock

La visite du chantier de l’écoquartier fluvial de l’Ile-Saint-Denis qui a eu lieu le mercredi 9 juillet 2014, dans le cadre de l'événement De Visu, a permis la rencontre avec les membres de l’association Bellastock. Autour d'une guinguette improvisée ce soir-là, les joueurs De Visu ont pu découvrir le travail remarquable de cette association d'architectes.

Installée sur le chantier depuis le 27 juin 2013, l’équipe de Bellastock y a installé l'Actlab, qui est un "laboratoire manifeste" porteur de projets variés notamment liés à la récupération des matériaux.

Actlab, le laboratoire imaginé par Bellastock

Pour mieux comprendre ce projet novateur, voici quelques éléments de réponses à travers un entretien que nous avons mené auprès de Simon Jacquemin, architecte de Bellastock, une association d'architectes qui milite pour le réemploi des matériaux.

- On parle beaucoup des nouveaux enjeux liés à l'architecture ces temps-ci, pourriez-vous nous présenter l'association Bellastock et ses particularités ? 

Bellastock est une association créée il y a quelques années principalement composée d’anciens étudiants en architecture. Elle accorde une place importante à l’expérimentation architecturale : alors que les étudiants sont habitués à travailler à petite échelle pendant leurs études, notre festival annuel Bellastock les incite au contraire à travailler à l’échelle réelle, en créant leur propre habitat par exemple. Cette particularité leur permet de se rendre compte du rapport à la matière et des opérations à effectuer pour la transformer, choses que les étudiants oublient parfois. L'association accorde également une place importante à la récupération, qui est pour nous un véritable enjeu.  

- Vous avez effectivement recourt à la récupération et à la transformation des matières dans vos travaux, que représente l'Actlab justement ? 

L'Actlab représente un travail de recherches de fond sur les cycles de la matière qui sont une des thématiques propres à l’association Bellastock : comment se transforme-t-elle ? Quelles opérations effectue-t-on sur elle ? Comment la traite-t-on ? Actlab utilise il est vrai énormément le réemploi des matériaux, qui sont sur le site de L'Île-Saint-Denis issus de la démolition des entrepôts du Printemps, notamment. Le réemploi, c’est-à-dire le fait de donner un autre usage aux déchets, ainsi que la question de la gestion des déchets de chantiers et de BTP est une grande problématique pour l’Ile-de-France : aujourd’hui, les déchets du BTP représentent 70% du volume total des déchets ! Il y a donc un enjeu énorme sur cette question : comment peut-on valoriser ces déchets ? Comment peut-on les transformer afin qu'ils acquièrent un emploi différent ?

L’association et l’Actlab veillent au réemploi de ces matériaux avant même qu’ils ne soient considérés comme des déchets, pour les utiliser in situ mais aussi pour garder une trace de la mémoire du bâtiment. Sur le chantier, nous avons par exemple transformé du béton à l'état brut issu des entrepôts en voies pavées s'inspirant des voies romaines.

Une association avec une dynamique locale et internationale

Quels moyens utilisez-vous pour faire passer vos idées et faire entendre votre voix ?  

D’abord, pour une approche et une ouverture culturelle, l’association accueille parfois des artistes en résidence qui composent des œuvres et travaillent avec nous sur ces chantiers. Une programmation culturelle est aussi liée à la thématique annuelle du festival Bellastock. Nous organisons dans ces cas-là des expositions de photographies ou d’autres projets. Nous essayons également de sensibiliser au maximum les gens par le biais d’évènements. Il y a donc notamment le festival annuel Bellastock qui existe depuis 2006 et qui permet de fédérer, de sensibiliser les bénévoles de l’association mais aussi de rassembler un public plus large, qui n'est pas forcement lié au monde de l'architecture. Il a lieu pendant quatre jours, généralement à la fin du mois de mai. Cet événement permet de s'interroger sur les cycles de la matière, le tout sur un temps éphémère. Le principe : les participants conçoivent, construisent et habitent leurs propres abris pendant le temps du festival. Le festival est également en partenariat avec d’autres écoles d'architecture dans le monde et se déploie à l’international (Espagne, Chili, Algérie, Québec, Chine...).

Vos domaines d’intervention sont donc multiples ?  

Tout à fait, on touche à l’architecture mais aussi à l’urbanisme au sens large, afin d’avoir une vision globale de nos projets, pour qu'ils puissent s'inscrire au mieux dans un territoire. Nos préoccupations touchent autant au design qu’à la planification urbaine.

Avez-vous des subventions ? Développez-vous des partenariats avec des entreprises ? 

Nous développons des partenariats avec différents acteurs qui nous permettent une meilleure visibilité. On travaille actuellement avec "Discosoup" sur la question de la gestion des déchets alimentaires. Nous sommes en contact avec les entreprises surtout pour le détournement des matériaux, nous récupérons auprès d'elles des déchets afin de les transformer. C’est au contact de ces entreprises qu’on apprend des choses sur les cycles de vie de ces matériaux.  

Actlab reçoit également le soutien financier de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) et est porté par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment), la DRIEE (Direction Régionale et Interdépartementale de l'Environnement et de l'Energie), Plaine Commune et la SEM Plaine Commune Développement. 

Un projet durable et inscrit dans le territoire

- Comment concevez-vous le futur de Bellastock à l'Ile-Saint-Denis ? 

L’écoquartier sera livré en 2022, si les délais sont respectés. On espère toujours être présent à cette date parce que l’un des buts de notre recherche c’est aussi de développer des projets, ici à la visée de cet écoquartier, et d’évoluer avec lui. Notre but est de garder et de protéger la mémoire de cet endroit, des premiers entrepôts à leurs destructions puis à la construction de l'écoquartier : c’est un objectif construit de manière pérenne.  

On souhaite vraiment ouvrir ce chantier culturellement parlant. Ce sont aussi des démarches qu’on cherche à faire aux niveaux européen et international. On évoque à la fois des enjeux scientifiques et culturels. Donc comme on a pu le voir, on a une démarche scientifique, mais on invoque aussi d’autres acteurs, notamment les artistes du territoire pour avoir d’autres expertises sur les matériaux ou sur le territoire.  

Il est nécessaire de pouvoir faire passer ce message du réemploi, qui est finalement plus une problématique culturelle que scientifique. En tout cas, c’est une de nos convictions.  

> Si le travail de Bellastock vous intéresse, venez découvrir leur terrain de jeux en vrai cet été pendant leur festival Superstock.

Vendredi 18 Juillet 2014 - 14:50

Inscription à la newsletter

Inscrivez-vous à nos newsletters ! Recevez par mail l'actualité des idées de sorties, visites exclusives, spectacles, salons et bons plans à venir en Île-de-France.

* Champs obligatoires

Partagez


Inscrivez-vous aux visites

Les grandes dames du Père Lachaise
Les grandes dames du Père Lachaise
Dimanche 03 Juillet 2022 (et 1 autre date)

Patrimoine et nature au Parc forestier de la Poudrerie
Patrimoine et nature au Parc forestier de la Poudrerie
Dimanche 03 Juillet 2022 (et 4 autres dates)

Atelier de découverte pierre et forge à la Basilique de Saint-Denis
Atelier de découverte pierre et forge à la Basilique de Saint-Denis
Dimanche 03 Juillet 2022 (et 20 autres dates)

Le camp de Drancy et le Mémorial de la Shoah
Le camp de Drancy et le Mémorial de la Shoah
Dimanche 03 Juillet 2022 (et 3 autres dates)

La dynastie Menier et le musée de la pharmacie
La dynastie Menier et le musée de la pharmacie
Mardi 05 Juillet 2022 (et 4 autres dates)

Le collège Jean Vilar à La Courneuve
Le collège Jean Vilar à La Courneuve
Mercredi 06 Juillet 2022

Conservatoire Citroën, le musée de la marque aux chevrons
Conservatoire Citroën, le musée de la marque aux chevrons
Mercredi 06 Juillet 2022 (et 3 autres dates)

Visites guidées de la Basilique Saint-Denis

Visite guidée basilique St Denis

Site par ID-Alizés