Vous êtes ici : Accueil  > À voir  > Curiosités

Laissez-passer de la Commission des barricades

Commission des barricadesÀ l’occasion de la première grande exposition consacrée à la Commune de Paris, en 1935, la ville de Saint-Denis a réuni une collection exceptionnelle autour de cet événement. Cette collection est désormais partagée entre le réseau des médiathèques de Plaine Commune (livres, périodiques, manuscrits) et le musée d’art et d’histoire Paul Eluard (iconographie et objets). A l’occasion des 150 ans de la Commune, cette collection est peu à peu numérisée et mise en ligne sur le site www.communpatrimoine.fr.

On y trouve cet objet insolite émis par la « Commission des barricades » et signé Henri Rochefort. Il s’agit d’un laissez-passer à l’intention de M. Alphonse Hirsch. Malgré les apparences (intitulé, couleur rouge), cet objet est bien antérieur à la Commune et remonte au Siège de Paris, entre septembre 1870 et janvier 1871. Le célèbre journaliste Henri Rochefort a en effet été président de la Commission des barricades aux mois de septembre et octobre 1870. Les barricades en question ne sont donc pas celles de la Commune, quoiqu’elles les préfigurent. Il s’agit des barricades que les Parisiens entendent dresser contre l’envahisseur allemand. Redoutant, déjà, de perdre le contrôle de ce mouvement, la gouvernement de la défense nationale décide sagement de l’encadrer par une « commission ». Il en confie la présidence à Henri Rochefort, en quelque sorte caution de gauche du gouvernement. Le destinataire du laissez-passer pourrait être le peintre Alphonse Hirsch (1843-1884).

Site par ID-Alizés