Vous êtes ici : Accueil  > Presse  > Observation touristique  > Archives

2019 chiffres hôteliers en Seine-Saint-Denis


Le 1er semestre 2019 marque un palier

Le premier semestre 2019 n’indique pas d’inflexion majeure par rapport à l’année 2018, mais semble marquer un palier. La bonne santé du secteur – comme à l’échelle du grand Paris – est confirmée avec des indicateurs qui se consolident à des niveaux globalement supérieurs à ceux de la période pré-attentats. Les premiers chiffres de l’été et les réservations en cours pour l’automne semblent confirmer le regain de l’activité.

Les taux d’occupation retrouvent leur niveau d’avant 2016

Pour ce 1er semestre 2019, les taux de remplissage des hôtels oscillent autour des résultats constatés au 1er semestre 2018, avec des phénomènes de rééquilibrage entre catégories voisines. Aux extrémités du tableau, les hôtels super-économiques confirment leur remontée progressive, sans toutefois retrouver encore les niveaux d’avant 2015, tandis que le haut de gamme marque le pas, tout en restant sensiblement au-dessus de 2015. En dehors de cette catégorie, on n’observe pas à proprement parler d’effet "gilets jaunes" en Seine-Saint-Denis.

Taux d'occupations - hôtellerie en Seine Saint Denis 2019

Le prix moyens des chambres en hausse régulière

Les prix moyens des chambres confirment également leur évolution à la hausse ce 1er semestre, malgré la relative stabilité du remplissage. Seuls les hôtels haut de gamme ne connaissent pas d’évolution significative et voient une stabilisation du prix moyen de leurs chambres – à corréler sans doute avec le tassement relatif de la demande.

 Prix moyen des chambres - 2019 - hôtellerie en Seine-Saint-Denis

Les revenus moyens par chambre - santé retrouvée de l’hôtellerie

Pour ce qui est de l’indicateur le plus significatif de la santé de l’activité hôtelière, ce 1er semestre 2019 voit pour la première fois l’ensemble des catégories se situer au-dessus de leur niveau d’avant 2015, y compris les super-économiques dont le redressement avait tardé. Les hôtels du milieu de gamme profitent le plus de l’effet conjugué de l’amélioration du remplissage et de la hausse du prix moyen, et connaissent une hausse du revenu moyen de +9,4% par rapport au 1er semestre 2018. Avec -3,9%, le haut de gamme rectifie la hausse spectaculaire constatée sur le 1er semestre de l’année dernière.

REVPAR - hôtels de la Seine-Saint-Denis


Archives chiffres du tourisme

Voir toutes les statistiques des années précédentes dans le département de la Seine-Saint-Denis.

Site par ID-Alizés