seine saint denis
A voir absolument A l'affiche Nos visites

La tombe de la reine Arégonde

Arégonde, est connue grâce à Grégoire de Tours. Ce dernier relate en effet dans son Histoire des Francs que la reine Ingonde, après avoir demandé à son mari, Clotaire Ier, de trouver pour sa s½ur Arégonde un époux digne de son rang, fut répudiée au profit de celle-ci. En 534, Arégonde donna naissance à Chilpéric Ier.

Bijoux issus de la tombe de la reine Arégonde (vers 580-590), n°49 des fouilles de M. Fleury. Conservés au Musée du Louvre. © Arnaudet - RMN.
Bijoux issus de la tombe de la reine Arégonde (vers 580-590), n°49 des fouilles de M. Fleury. Conservés au Musée du Louvre. © Arnaudet - RMN.

Restitution de l'habillement de la reine Arégonde. Dessin de E. Krähenbühl, P. Périn. © Musée des Antiquités nationales En 1959, Michel Fleury retrouve la sépulture intacte et dans un remarquable état de conservation. La tombe, étudiée en laboratoire par Albert France-Lanord, permet de se faire une idée de l’habillement d’une riche dame mérovingienne. La défunte portait une robe de soie violette, maintenue par une large ceinture de cuir, garnie d’une plaque-boucle et d’une contre-plaque somptueusement décorées. Sa tunique de soie brun-rouge, ornée de galons de broderie d’or, était fermée par une paire de fibules rondes au décor cloisonné de grenats. Deux petites épingles et une grande épingle incrustée de grenats maintenaient son voile de soie. Ses bas étaient retenus par des jarretières à pendants et les lanières laçant ses chaussures de cuir étaient dotées de petites plaques-boucles, de contre-plaques et de passe-courroies à motifs animaliers.

Bague nominative inscrite au nom d'Arégonde. © Arnaudet - RMN.La reine, identifiée grâce à une inscription sur sa bague nominative, serait morte entre 70 et 80 ans, dans les années 580-590, soit près d’un demi-siècle avant Dagobert Ier premier roi de la dynastie mérovingienne à choisir, en 638, la basilique pour dernière demeure.



<<  La nécropole aristocratique mérovingienne  |  La nécropole aux abords de la basilique mérovingienne  >>

Inscrivez-vous aux visites

Site par ID-Alizés