Paris off the beaten track



Remontage de la flèche de la basilique de Saint-Denis : feu vert du Ministère de la Culture

  • Basilique de Saint-Denis et Maison d'éducation de la Légion d'honneur vues depuis le beffroi de l'hôtel de ville
  • Remontage de la flèche de la basilique de Saint-Denis

Cette fois, le feu passe au vert pour le remontage de la flèche de la Basilique de Saint-Denis. Dans un communiqué en date du 15 février 2017, la Ministre de la Culture et de la communication, Audrey Azoulay indique qu'elle souhaite favoriser ce projet exceptionnel. Désormais, l'équipe de projet se fixe un objectif : accueillir le premier visiteur sur les échafaudages du chantier au printemps 2018.

Au début de l'été 2016, Didier Paillard, alors Maire de Saint-Denis, Patrick Braouezec,  président de Plaine Commune, et Luc Fauchois, président de l'association Suivez la flèche avait annoncé  que le ministère de la Culture avait donné son accord, attendu depuis plusieurs mois, pour le lancement des études pour le remontage de la flèche de la Basilique de Saint-Denis. Ils se réjouissaient, dans la foulée, que la Présidente de la Région Île-de-France, Valérie Pécresse, ait rejoint le comité de parrainage, de même que Philippe Belaval, Président du Centre des monuments nationaux, Patrick Ollier, Président de la Métropole du Grand Paris. Un pas important avait été franchi.

Jacques Moulin, architecte en chef des Monuments historique avait rappelé les circonstances de démontage de la flèche, il y a 170 ans, et les données du projet de remontage qu'il soutient avec conviction depuis de longs mois. Et exposé la nature des études préalables à conduire.

Au plan technique d'abord. Dans les années 1980, une étude avait conclu à la faisabilité technique du remontage. Mais, il fallait tenir compte des évolutions qui avaient eu lieu depuis cette époque. En 1980, le  métro ne passait pas a proximité, par exemple. Les trafic aérien n'était pas le même et l’aviation civile doit donner son accord...

Aux plans juridique et administratif également les questions étaient nombreuses pour la conduite de ce projet sur un monument historique et pour la gestion de son financement qui doit reposer exclusivement sur les visites touristiques et le mécénat.

Une fois les conclusions des études déposées, il revenait à la Ministre de la Culture et de la Communication de saisir pour avis  la Commission nationale des monuments historiques.

Réunie le 30 janvier 2017, la Commission a émis des réserves et formulé des recommandations relatives au projet. La Ministre souhaite favoriser le projet et suivre ces recommandations qui portent sur trois points.

Le projet remontage de la flèche devra faire la preuve de son utilité sociale, d'adhésion et de participation populaire qui lui donne un caractère exceptionnel.

Les porteurs du projet devront, dans le prolongement des études déjà conduites, s'assurer de la capacité du massif occidental de la Basilique à supporter le poids de la tour et de la flèche remontée.

Le projet doit, comme annoncé, être entièrement autofinancé par les visites du chantier et le mécénat, sans intervention financière de l'Etat.

Du côté de l'association Suivez la flèche, qui assure la maîtrise d'ouvrage du projet, on estime que ces recommandations sont d'ores et déjà intégrées.

L'équipe de projet est à pied d'œuvre et fixe comme horizon le printemps 2018 pour l'accueil du premier visiteur du chantier de remontage de la flèche.

A n'en pas douter, il s'agira alors d'un haut lieu à ne pas manquer pour les touristes en visite à Paris comme pour les habitants.

Voir, de près et en direct, le travail qui fût celui des bâtisseurs de cathédrales, découvrir le berceau de l'art gothique et arpenter la nécropole des rois de France ... Cette plongée dans l'histoire de France sera exceptionnelle. Mais il s'agira aussi d'une expérience qui se conjuguera au présent. Le chantier sera mis en œuvre par des compagnons d'exception qui dialogueront avec le public et seront également de plain pied dans la réalité du Saint-Denis d'aujourd'hui : le chantier sera, en effet, conçu comme un indispensable atelier de sensibilisation, de formation et d'insertion professionnelle pour les jeunes de la ville et des environs.

Catégories : Page d'accueilA voir absolumentPatrimoine
Jeudi 16 Février 2017 - 15:37

Partagez

Catégories

Date de publications

< Juin 2017 >
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30