seine saint denis
A voir absolument A l'affiche Nos visites
L'été à Paris

Die Antwoord, Kan

Kan est un artiste français né en 1977. Il vit et travaille à Paris. Pour le parcours artistique, il a réalisé un portrait d'après l'original du Studio Harcourt du groupe sud africain Die Antwoord.


Die Antwoord - Kan- Théâtre au fil de l'eau - Pantin

Kan, street-pointilliste

Issu du mouvement Graffiti, l’inspiration, la technique, la facture spécifique de Kan, peuvent qualifier un style : le street-pointillisme. Travaillant en extérieur, dans des terrains vagues ou des usines désaffectées, Kan a apporté l’art des musées dans ces lieux à l’abandon. "J’aimais l’idée de ce contraste, je ne dessinais pas très bien, je cherchais une technique qui me permettrait de reproduire ces œuvres autrement. Le pixel a été une évidence". C'est ainsi que L’origine du monde de Gustave Courbet, est née, une œuvre faite de pixels carrés, à l’origine de cette technique de points à la bombe aérosol positionnés sur une grille régulière, véritable signature de l’artiste. L’image numérique est transcrite sur toile où chaque point apparaît sur une grille invisible, fruit d’un assemblage de photomontage, dessin pixellisé, assemblés par un fond de couleur saturé. Tel un sérigraphe, Kan recouvre cette trame de peinture du plus clair au plus foncé. Ainsi, en combinant sa passion pour l’informatique, la vidéo et le design aux techniques de graff, Kan explore de nombreuses techniques graphiques, et notamment le pixel art. Cet art codé, pointillisme nouvelle génération, hypnotise pour prendre forme et faire apparaitre un modèle.

Die Antwoord

La photographie est le point départ de chaque œuvre qu’il modifie pour en extraire un cadre resserré. Ainsi, l’idée de créer une œuvre à partir des photographies du Studio Harcourt est apparue originale. Dans l’imaginaire de l'artiste, les clichés noir et blanc du célèbre studio constituaient le panthéon des stars d’autrefois, pourtant le spectre des célébrités est beaucoup plus large et contemporain. Die Antwoord, le groupe de musique alternative sud-africain, en est l’illustration.

Cet atypique portrait du studio Harcourt a séduit l’artiste pour son engagement contre l’Apartheid. "Loin d’incarner le glamour, la beauté, les protagonistes jouent sur leur image décalée, la texture de la lumière les sublime. Die Antwoord et Studio Harcourt, c’est une rencontre de deux mondes, de styles, de choc de cultures", raconte Kan. Cette œuvre se démarque de ses créations avec une palette volontairement restreinte afin de rendre hommage au noir et blanc. La gamme multicolore a changé mais les points réalisés à la main, marque de fabrique, couvrent la toile, Kan impose son style au sujet. "Le pointillisme, à l’origine, c’est de la trame d’impression, je joue pour avoir le rendu photographique".

Die Antwoord, oeuvre achevée avant accrochage par Kan


Oeuvre en cours à la Halle Pouchard - Pantin © Arthur Crestani

Localisation : Théâtre eau fil de l'eau, 20 rue Delizy - Pantin
Taille :6 x 4 m

Les bons plans Paris l'été

Site par ID-Alizés