Paris off the beaten track

La cité de l’Abreuvoir - Patrimoine du XXe siècle

  • Lieu : Bobigny
La cité de l’Abreuvoir - Patrimoine du XXe siècle Zoom

Tarif :


Cette date n'est plus disponible.

La cité de l’abreuvoir à Bobigny, un patrimoine à part ?

Le label patrimoine du XXe siècle a été attribué par le Ministère de la Culture à la cité de l'abreuvoir de Bobigny en 2008.

C'est dans les années 1950, au moment où la crise du logement fait rage, que cet ensemble de 1500 logements est mis en chantier par l'office HLM départemental. Ce qui distingue cette cité des autres, c'est la qualité de ses espaces, sans cesse renouvelés, l'originalité de son architecture, ses façades aux couleurs pastels, la présence constante, enfin, de la verdure. Résolument « moderne », la cité n’en reste pas moins à dimension humaine.

Émile Aillaud en est l'architecte. Ce « dandy », proche des grands couturiers, s’est illustré dans la construction de logements de masse durant les Trente Glorieuses. « Les bienfaits hygiéniques et économiques d’un certain fonctionnalisme une fois acquis, l’essentiel demeure de prendre possession poétiquement d’un lieu » disait Émile Aillaud (revue d’esthétique, Numéro de juillet 1962.) La cité de l’Abreuvoir est sa première réalisation, d’autres, comme les Courtillières à Pantin ou la Grande Borne à Grigny, le consacreront en tant qu’architecte majeur du XXe siècle en France.

Les grands ensembles d’Émile Aillaud sont plus connus pour leur insécurité, réelle ou fantasmée, que pour leur intérêt patrimonial. Une première rénovation de la cité de l’Abreuvoir dans les années 1980 avait quelque peu altérée le projet initial, en vue notamment de faciliter l’intervention des forces de l’ordre. Une seconde, actuellement en cours, semble plus attentive à ses qualités architecturales et paysagères. Mais quel regard portent sur ce patrimoine ceux qui y vivent au quotidien ? Le considèrent-t-ils comme tel d’ailleurs ? L’exclusion et le chômage, qui se sont aggravés depuis les années 1980, sont une préoccupation plus palpable en « zone urbaine sensible ». Le mélange des cultures et la solidarité sont des valeurs plus utiles à Bobigny.

Deux Balbyniens, Karim et Sébastien, le premier ayant grandi dans la cité et, notamment, président de l’association Oxmoz*, favorise l’insertion professionnelle des jeunes du quartier, le second, doctorant en histoire de l’architecture, anime à l’occasion des visites en Seine-Saint-Denis, remontent à deux voix le fil de l’histoire : des années 1930, avec l’école primaire et l’église Bon secours, en passant par les différents espaces de la cité des années 1950, jusqu’à aujourd’hui avec la mosquée de Groslay et le marché.  

C’est la vie d’un quartier ordinaire qui est raconté, d’hommes et de femmes, vivant dans un environnement que la politique de la ville estime « défavorisé » alors que les institutions culturelles le considèrent « remarquable ». L’intérêt patrimonial de la cité, à « l’abreu », on ne le voit pas forcément. C’est un des paradoxes de la patrimonialisation du logement social.

Texte : Sébastien Radouan, doctorant en histoire de l'architecture

 

Photos: © Fonds Aillaud. SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle

Consultez notre offre de visites et de balades accessibles aux groupes

Commentaires et avis des visiteurs

Note 
ella
05/08/2014

excellente idée

bonjour, j'ai beaucoup aimé cette visite et l'intervention de 2 citoyens du monde (comme l'a dit une autre personne ) mais si vivants aussi à Bobigny soit de fait soit pour y découvrir une architecture si originale , l'idée est magnifique , j'avais regretté lors d'une visite à La Maladrerie de n'avoir qu'un écho
la cité de L'abreuvoir est un site à inscrire dans les lieux très originaux du département , bravo, je reviendrai avec vous et si vous ne connaissez pas, venez
Et merci pour l'accompagnement de la dame qui nous offre un sirop de framboise si délicieux, est il possible de s'en procurer et où ?

Note 
L. Bobigny
05/08/2014

Découverte à 2 voix de la cité de l’Abreuvoir

Un grand merci aux 2 voix d'anciens de la Cité de l'Abreuvoir qui n'ont pas oublié d'où ils venaient. Une visite étonnante entre histoire, urbanisme et société, vous serpenterez l'allée de tilleuls épousant les immeubles serpentins, la douceur des courbes, croiserez ses habitants dans cet ilot de verdure ... N'hésitez pas à la découvrir en compagnie de 2 citoyens du monde

Note 
Geneviève Pélissier
04/08/2014

Découverte à 2 voix de la cité de l'Abreuvoir

Bonjour,

Merci pour cette visite gratuite. Découvrir la cité à travers la voix d'un jeune qui y a vécu et celle d'un autre qui en explique son architecture, est une excellente idée. Impressionnant le parc arboré en contraste total avec les courbes des bâtiments qui ne sont pas là que pour la décoration. Comme ce doit être compliqué de loger dedans. Merci Mathilde pour l'accompagnement, les explications et le sirop si bon.

Note 
Michelle J
04/08/2014

La cité de l’abreuvoir à Bobigny

Visite très intéressante, et l'idée d'un tandem (deux voix) de guides est excellente ! Un grand merci aux deux accompagnateurs.

Donner votre avis !

Donner votre avis

La cité de l’Abreuvoir - Patrimoine du XXe siècle

La cité de l’Abreuvoir - Patrimoine du XXe siècle

La cité de l’abreuvoir à Bobigny, un patrimoine à part ?

Donner votre avis

Panier

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Commander

Calendrier

Sélectionnez une date
L M M J V S D
     0102
03040506070809
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31