seine saint denis
A voir absolument A l'affiche Nos visites

Cité-jardin de Bagnolet

En 1919, pour contrer la crise du logement, la Préfecture de la Seine repère comme site potentiel, un terrain de 2 hectares au Nord-est de Bagnolet, pour accueillir une cité provisoire. Cette cité est édifiée par Raoul Brandon architecte de l’O.P.H.B.M. de la ville de Paris. L’O.P.H.B.M. de la Seine gérera ce site sans jamais l’assumer pleinement. En effet, cette cité répond à peu de critères des cités-jardins construites alors et les pavillons rencontrent rapidement des problèmes techniques. Ces problèmes sont dus aux procédés expérimentaux mis en place pour la construction : B.R.B. (bâtiment rapide breveté) qui sont une association d’ossature et de remplissage en ciment armé, habillé à l’intérieur de carreaux de plâtre et de Mâchefer (76 logements) et Gutton qui sont en aggloméré de ciment et de mâchefer (25 logements). Le confort est sommaire : les logements deviennent vite inhabitables. On les démolit dès les années 1930 jusqu’en 1952.

Aire de la cité-jardinBagnolet cité des Grands Champs, rue Jeanne Hornet et Louise Michel
Parties constituantes101 habitations individuelles
Dont 76 B.R.B. (bâtiment rapide breveté) et 25 Gutton
Jardins
Époque de construction et de destruction1920-1921
Destruction 1930-1952
ArchitecteRaoul Brandon
CommanditaireO.P.H.B.M. de la ville de Paris
Gérer par l’O.P.H.B.M. de la Seine
Gros œuvreB.R.B. : association d’ossature et de remplissage en ciment armé habillé à l’intérieur de carreaux de plâtre et mâchefer
Gutton : aggloméré de ciment et de mâchefer
ParticularitéCité-jardin provisoire et entièrement détruite aujourd’hui

Découvrez nos visites

Partagez

Site par ID-Alizés