Vous êtes ici : Accueil  > Nos visites  > Nos guides

Sophie Irles


Sophie IrlesSophie Irles a du nez et le sens de la convivialité. L'univers du parfum et l'histoire de la parfumerie n'ont aucun secret pour elle. Entretien avec la créatrice passionnée des balades parfumées.

Bonjour Sophie, pouvez-vous nous présenter votre parcours et nous expliquer comment vous est venue l'idée des balades parfumées ?

J’ai commencé ma carrière dans les cosmétiques puis j’ai rejoint l’Osmothèque, à Versailles. Ce lieu unique au monde, qui archive les parfums, permet d’en comprendre l’évolution et les techniques de création. C’est un endroit exceptionnel qui m’a littéralement plongée dans l’univers du parfum. C’était passionnant. Et c’est là que j’ai commencé à sentir, que j’ai développé mon sens olfactif. J’ai ensuite travaillé pour une maison de composition de parfums. J’y étais l’interface entre le client et le parfumeur. Ce qui me plaît véritablement, ce n'est pas de créer un parfum, mais plutôt de créer un moment de partage autour du parfum. Et c’est ainsi que j’ai commencé à animer des ateliers.

J’ai créé mon activité en 2017 avec Rendez-Vous Parfum. Comme il existe peu d’endroits dans lesquels le grand public peut sentir sans pression commerciale, j’ai voulu proposer des occasions de sentir pour le seul plaisir de sentir. Et puis de découvrir l’histoire de la parfumerie, de comprendre ce qui fait un grand parfum.

J’ai imaginé plusieurs formes, notamment une balade olfactive dans le quartier Saint-Honoré. J’y raconte une partie de l’histoire de la parfumerie moderne (depuis la fin du 19e siècle). On passe devant la première boutique Hermès et devant l’atelier Chanel de la rue Cambon. Ces boutiques historiques sont des prétextes pour présenter des choses à sentir, des parfums historiques, souvent peu connus du grand public mais qui sont des monuments pour les parfumeurs. On sent des matières brutes (copeaux de bois, racines d’iris) et des huiles essentielles sur des touches à sentir. Il s’agit d’éduquer son sens olfactif en sentant d’abord les matières premières avant d’essayer de les retrouver dans les parfums.

Parlez-nous de votre collaboration avec ExploreParis.com. Comment vous êtes-vous adaptée au contexte sanitaire de l'année 2020 ?

Ma collaboration avec ExploreParis est récente. Je réfléchissais depuis le premier confinement à une expérience adaptée au format virtuel avec laquelle je pourrais tout de même conserver deux éléments essentiels pour moi : la convivialité et la sensorialité. Ce qui semble, de prime abord, peu compatible lorsqu’on est à distance. Comme le sens olfactif est très attaqué par la Covid-19, il me semblait d’autant plus important de le mobiliser. J’ai voulu amener l’olfaction malgré la barrière de l’écran. C’est ainsi que j’ai réfléchi à ce que l’on trouve dans sa cuisine, et je me suis appuyée sur les saisons. L’hiver permet de parler des agrumes. C’est d’ailleurs un grand classique de la parfumerie. A la fin du 18e siècle, la Cologne n’était faite que d’agrumes. Je demande donc aux participants des conférences virtuelles de se doter d’un citron, d’une orange et d’une mandarine. On les découpe ensemble et on imagine ce qu’ils apportent dans un parfum. Chacun partage  son ressenti. Ce temps d’échange est important pour moi. Je souhaite maintenir l’interaction, la convivialité.

Ce format est déclinable selon les saisons, nous pourrons ainsi nous servir de certaines fleurs, de plantes aromatiques, ou encore d’épices.

Je réfléchis aussi à une conférence virtuelle sur la parfumerie moderne, une conférence à laquelle chacun pourrait assister en apportant son propre parfum. Cela nous permettrait de parler des grandes familles de parfums, de les décrire olfactivement. Une autre piste serait d’envoyer à chacun des touches à sentir dans une enveloppe.

Avez-vous une anecdote à partager avec nous ?

Oui, j’aimerais revenir sur l’origine du mot « parfum ». Il vient du latin per fumum, qui signifie « à travers la fumée ». Les Égyptiens mettaient en effet des cailloux d’encens dans les braises pour créer une fumée odorante qui leur permettait de mieux communiquer avec l’au-delà. Les matières odorantes (encens, épices) sont souvent très précieuses et elles ont des vertus à la fois protectrices et guérissantes.  

Expliquer l'origine mot « parfum » permet de rappeler la place des odeurs dans nos civilisations. Les odeurs ont toujours fait partie du quotidien des hommes.

Merci beaucoup Sophie !

Sophie a créé Interludes parfumés, un podcast pour tous ceux qui s'intéressent au parfum. Bonne écoute !

Pour aller plus loin, découvrez tous nos guides et conférenciers grâce à notre galerie de portraits.


Actualités des visites, balades et croisières

Indes à la Courneuve

Que faire à Paris en novembre ?

Découvrez une sélection de visites virtuelles à Paris autour de diverses thématiques. Balades urbaines, visites guidées d'expositions, découverte de sites patrimoniaux... Il y en a pour tous les goûts.
Basilique Saint-Denis - photo récente 1

Journées du Patrimoine 2021, un succès public largement relayé par la presse

Samedi 18 et dimanche 19 septembre 2021 se sont tenues les 38e Journées européennes du Patrimoine. Ces deux jours ont réuni plusieurs milliers de visiteurs venus découvrir des richesses patrimoniales méconnues ou des expériences rares et parfois inédites.
Lanternes, lumières sur la ville 2016

Que faire à Paris en octobre ?

Découvrez les activités à faire à Paris au mois d'octobre. Nous avons sélectionné des visites guidées, événements culturels et sorties proposées ce mois d'octobre.
Atelier pour enfants au Parc de la Villette

Les journées du patrimoine pour les enfants aussi !

Consultez notre liste d'activité et de sorties gratuites à faire en famille pour les journées du patrimoine à Paris et en Seine-Saint-Denis.

Site par ID-Alizés