Vous êtes ici : Accueil  >   > 

L'été du canal de l'Ourcq


L'Été du canal a été créé en 2017 avec pour but de développer le tourisme autour du Canal de l'Ourcq.

Le contexte de création de l'été du canal

En 2007, la convention de développement touristique élargissait l’aire du pôle touristique régional de Seine-Saint-Denis à l’axe du canal de l’Ourcq. L’étude de définition en cours a donné lieu à une série d’entretiens qui font dès lors apparaître que cet axe est en profonde mutation sur tout son linéaire en Seine-Saint-Denis. Tout en agissant au développement de sa vocation économique, les communes tentent de se réapproprier cette voie d’eau et d’y développer des programmes d’aménagement marqués par la mixité (logements, bureaux, équipements). La plupart d’entre elles s’interrogent sur l’intégration d’infrastructures de loisirs nautiques dans leurs projets.

Parallèlement, toutes les communes – de Paris à Aulnay-sous-Bois – organisent ponctuellement des activités de tourisme et de loisirs ainsi que des animations ou événements festifs pendant l’été. Mais la plupart de ces initiatives se caractérisent par une durée relativement courte, un rayonnement purement local du fait de la modestie des moyens dont elles disposent. De ce point de vue, Paris plage au bassin de la Villette et Bobigny-sur-Ourcq font figure d’exception, par leur ampleur, leur durée, leur fréquentation.

C’est dans ce contexte que le CDT avait mis en place au cours de l’été 2007, en partenariat avec les Villes de Bobigny et de Paris et le soutien du Parc de la Villette et de la Ville de Pantin, des navettes fluviales gratuites entre Paris Plage (qui pour la première fois animait le bassin de la Villette) et Bobigny-sur-Ourcq. Le succès rencontré par ces navettes (5 000 personnes sur 5 week-end, malgré les conditions météo, pour trois allers-retours par jour) témoignent de l’attrait des activités nautiques sur le canal et de l’existence d’une réelle demande du public.

Sans attendre la fin de l’étude de définition d’une stratégie sur l’axe du canal de l’Ourcq et l’élaboration d’un plan d’actions, il est apparu indispensable qu'une action soit engagée dès l'été 2008 sur le canal. C’est pourquoi le CDT 93 a lancé un programme estival d’animations et d’activités le long du canal de l’Ourcq.

Les objectifs

Les objectifs de création d'un événement estival le long de l'Ourcq a pour objectif de :

  • manifester l’engagement de la démarche du pôle touristique régional sur le Canal de l’Ourcq, en créant un signal fort ;
  • mobiliser activement les différents partenaires concernés dans un projet commun (région, département, communes, service des canaux, etc.) ;
  • appuyer les diverses et nombreuses initiatives locales, dans le but de faire émerger le canal comme un véritable facteur de liens : lien physique entre les territoires – et notamment entre Paris et sa périphérie –, lien social et support particulier à des événements festifs…
  • encourager ainsi la prise en compte de la dimension loisirs dans les nombreuses opérations d’aménagement en cours de programmation tout le long du canal ;
  • participer à la création d’une offre touristique et de loisirs avec une identité forte ancrée autour du canal de l’Ourcq ;
  • offrir au plus grand nombre, notamment à celles et ceux qui ne partent pas en vacances, des activités gratuites (ou presque) de loisirs liés à l’eau et des espaces accessibles d’animation et de détente ;
  • impulser une dynamique amorçant une habitude de rendez-vous populaires incontournables autour de l’axe du canal de l’Ourcq avec des événements nautiques conviviaux, des fêtes de villes, des kermesses nautiques, des possibilités de loisirs nautiques, etc.

Le projet

Le projet comprend les actions suivantes :

  • développer les navettes fluviales mises en place pendant l’été 2007 en augmentant la fréquence des bateaux ; en étendant la durée de l’offre sur trois mois (juin, juillet, août) ; en allongeant le trajet de certaines navettes : du bassin de la Villette à l'extrémité de la grande section ; en instaurant un tarif symbolique de un euro par trajet.
  • inciter les communes qui le souhaitent à développer les parcs nautiques urbains en allongeant la durée de l’opération à 4 semaines et en ouvrant les parcs au grand public (Pantin, Noisy-le-Sec, Bondy, Aulnay-sous-Bois) ;
  • encourager quelques projets sur les communes ne proposant pas de parcs nautiques ("pratique libre" du canoë-kayak à la base nautique de Sevran durant les week-ends de l’été et aide à la programmation de la péniche culturelle Le Chat qui Pêche pour sa première saison à Pavillons sous Bois) ou sur celles proposant déjà un parc nautique urbain comme Bobigny (lieu de spectacles et d’animations diurnes et nocturnes estivales pour tous) ;
  • développer une offre couplée de transport en bateau et visites de sites situés le long ou à proximité du canal (Jardins passagers de la Villette, Centre National de la Danse, Cimetière musulman de Bobigny, parc de la Poudrerie de Sevran...) ;
  • développer, en partenariat avec le CRT, un plan de communication sur L’été du canal intégrant un calendrier présentant toute l’offre de loisirs (culturels, sportifs, divertissements) proposée entre fin mai et septembre par l’ensemble des acteurs sur ou à côté du canal (édition(s) papier, site Internet, relations presse) ;

Le CDT 93, maître d’ouvrage de l’ensemble de l’opération, mandatera des prestataires qualifiés pour l’organisation des navettes fluviales d’une part et la mise en place des nouveaux parcs nautiques urbains d’autre part.


Site par ID-Alizés