Vous êtes ici : Accueil  > Patrimoine

Cela s'appelle la Ville de Michel Adréano


Cela s'appelle la ville est un ouvrage réalisé par un musicien et un photographe.

Préface par Karim Kacel

Une chanson, c’est souvent une photo en noir et blanc parfois sépia mais toujours en couleur
Les couleurs de la vie...
Une chanson, c’est un instantané qui étire les souvenirs en quelques mots
La musique est là pour parfaire le sentiment d’éternité
Et la romance court encore dans les rues
Michel Dréano et Gérard Monico ont su conjuguer
le parfum des saisons
Le rire des enfants, le souffle de la ville
Dans un écrin qui nous parle simplement de la vie.

 Acheter le livre

Michel Dréano (auteur)

Michel Dréano, véritable citadin, journaliste, enseignant et réalisateur de documentaires, cherche les raisons de croire à la fraternité dans les banlieues du XXIème siècle et dans les villes mythiques en traquant l’émotion autant dans la métropole agitée que dans les landes de sa Bretagne natale en passant des laveries automatiques aux épiceries arabes. Il aime se comparer à un griot, contant le voyage, l'exil, l'amour et le combat pour le droit de vivre dans la dignité et le respect des différences culturelles.

Guitariste-compositeur doté de qualités rythmiques, il déploie un "groove" chaleureux et acoustique où le blues-funk y côtoie les pulses latines et la chanson celtisante. Parolier de lui-même et auteur pour deux de ses amis compositeurs-interprètes (Jacques Deljéhier et Marc Havet), il cherche aujourd’hui à s’ouvrir à d’autres artistes.

Gérard Monico (photographe)

Gérard Monico, vivant à Paris mais né à Saint-Denis, découvre la photographie alors qu’il est encore très jeune. Ce sera pour lui un déclic définitif.

À 22 ans, il devient assistant, pendant deux ans, du photographe de haute couture et de publicité Roland Bianchini, puis optera par la suite pour le reportage en travaillant pour les publications municipales et le Journal de Saint-Denis. Parallèlement, il multiplie les collaborations avec d’autres journaux, des festivals en France, à l’étranger et d'autres institutions. Il exposera partout en Europe comme au Stade de France avec Yann Mambert en co-auteur autour de la Coupe du Monde de Foot, l’une en 98 (50 000 visiteurs) et la seconde un an plus tard, à la mesure du stade qu’il habillera à cette occasion de kakémonos de 5 mètres de haut.

Gérard Monico devient aussi auteur. En effet, il publie entre autre trois livres : Portrait des Demoiselles de la Légion d’Honneur, préface de Maurice Druon, Point d’attache, préface de Didier Daeninckx, Festival de Saint-Denis, préface de Michel Cardoze, Jours de foot, Jours de fête avec Yann Mambert et d’autres publications avec des co-auteurs. Après plus de 25 000 photos publiées, il termine une carrière de photographe de presse débutée en 1986 pour reprendre une carrière d’auteur.

Extrait de Cela s'appelle la ville

Ville Nouvelle

Les moutons au pied des grandes surfaces
Lorgnent les continents de bouffe
En broutant les verts espaces

Temps de la ville nouvelle
Des émigrants se perdent dans le grand self-service
Des idées délavées

Les prisons modèles regorgent d'êtres perdus
Aux chromosomes en surplus
D'affection
Les vagabonds irradiés nettoient l'arrière-salle
Tandis que sur l'autoroute
Une Trabant expire dans le cul d'une Mercedes-Benz

Les moutons au pied des grandes surfaces
Lorgnent les continents de bouffe
En broutant les verts espaces
Temps de la ville nouvelle.


Inscrivez-vous aux visites

Visites guidées de la Basilique Saint-Denis

Visite guidée basilique St Denis

Site par ID-Alizés