Vous êtes ici : Accueil  > À l'affiche

9 février 2019, La Commune : regards croisés sur les migrations

  • Théatre de la Commune

À l’occasion de la programmation de Il pourra toujours dire que c’est pour l’amour du prophète, le théâtre de La Commune à Aubervilliers et l’Institut Convergences Migrations organisent une rencontre entre chercheurs, public et gens de théâtre autour du spectacle et sur le thème difficile de l'exil des personnes LGBT. Un regard croisé qui, grâce à l’installation prochaine de l’Institut au sein du Campus Condorcet, en appellera d’autres en Seine-Saint-Denis.

Il pourra toujours dire que c'est pour l'amour du prophète © Emile ZeizigPorté avec pudeur et délicatesse par quatorze jeunes comédiens de l’école régionale d’acteurs de Cannes et Marseille (ERAC-M), le texte sensible de Gurshad Shaheman – mis en scène par lui-même et présenté avec succès lors de la dernière édition du festival d’Avignon – repose sur les témoignages bouleversants de Nour, Nowara, Yasmine, Elliot, Lawrence, Hamida, jeunes gens au c½ur tendre ayant fui leur pays en raison de leur orientation sexuelle.

Histoires de guerres et d’amours interdites, Il pourra toujours dire que c’est pour l’amour du prophète est un oratorio de portée universelle, où des parcours singuliers prennent la forme d’une expérience commune grâce à la langue de Shaheman et aux corps, à l’extrême sensibilité et à la générosité de ces adolescences troublées. C’est aussi une invitation à réfléchir, notamment sur l’identité, ou autour des événements qui conduisent à quitter un pays, les traversées, et l’espoir en la possibilité d’un autre avenir.

Lors de la présentation des v½ux de Seine-Saint-Denis Tourisme aux acteurs du territoire, le jeudi 24 janvier dernier, M. Jean-Marc Bonnisseau Président de l'Établissement public du Campus Condorcet, qui était invité à présenter le projet de cette future Silicon Valley des sciences humaines, dont l’ouverture est attendue pour la rentrée prochaine à Saint-Denis et Aubervilliers, face au site de l’actuelle Maison des Sciences de l’Homme, a annoncé que, parmi les premiers laboratoires appelés à prendre place dans ce nouvel équipement figurerait l’Institut Convergences Migrations.

Pour cette institution, actuellement localisée au Collège de France (rue d’Ulm à Paris), c’est l’occasion de prendre langue avec les structures culturelles de Seine-Saint-Denis. Première initiative résultant de ces rapprochements, la rencontre proposée, lors de la représentation du 9 février prochain, entre le public, l’équipe artistique et cinq chercheurs de l’Institut spécialistes des questions de migrations. L’espoir de Jean-Barthélemi Debost, responsable de la médiation scientifique et du partenariat avec les acteurs locaux, est que, tout au long de la saison, des rencontres croisant le regard d’artistes et de chercheurs sur les différentes réalités de la migration puissent prendre place au sein de différents lieux culturels du département.

Le 9 février à 18h à La Commune, à Aubervilliers Spectacle + rencontre

Autres représentations : du 8 au 14 février 2019. Les mardis, mercredis et jeudis à 19h30, les vendredis à 20h30, les samedis à 18h et les dimanches à 16h. Durée estimée 1h30.

Réservation

Avec : Marco Brissy Ghadout, Flora Chéreau, Sophie Claret, Samuel Diot, Léa Douziech, Juliette Evenard, Ana Maria Haddad Zavadinack, Thibault Kuttler, Tamara Lipszyc, Nans Merieux, Eve Pereur, Robin Redjadj, Lucas Sanchez, Antonin Totot, élèves comédiens de l’Ensemble 26 de l’École Régionale d’Acteurs de Cannes & Marseille

Mercredi 30 Janvier 2019 - 14:35

Inscription à la newsletter

Inscrivez-vous à notre bulletin d'information grand public pour recevoir directement par courrier électronique l'actualité du tourisme, les visites exclusives et nouveautés, ainsi que des idées de loisirs, sorties et spectacles et bons plans à venir en Île-de-France.

* Champs obligatoires

Participez à des visites extraordinaires

Partagez cet article


Site par ID-Alizés