seine saint denis

Cités-jardins en Ile-de-France

Les cités-jardins de la région parisienne les plus connues sont celles réalisées à l’initiative de l’OPHBM de la Seine au XXe siècle et plus précisément entre les 1ère et 2nd Guerres mondiales en dehors de Paris intra-muros. L’objectif annoncé par Henri Sellier, président de était « d’édifier des agglomérations propres à assurer le décongestionnement de Paris et de ses faubourgs » selon Henri Sellier, le président de cet Office public d’habitations à bon marché de la Seine. Une quinzaine de cités sont ainsi construites autour de Paris.

Cité-jardin de Suresnes

La construction de la cité-jardin de Suresnes a débuté en 1921 sur les terres de l’ancienne ferme impériale de la Fouilleuse. Elle fut construite à l’initiative d’Henri Sellier par l’architecte Alexandre Maistrasse.

Cité-jardin de Champigny-sur-Marne

Les 142 habitations individuelles et 1054 logements collectifs de cette cité-jardin du Val-de-Marne ont été construit entre 1931 et 1939.

Cité-jardin d'Argenteuil

Réalisée autour de 1914, la cité-jardin Lorraine Dietricht à Argenteuil (Val d'Oise) possède la typologie urbaine des cités patronales.

Cité-jardin d'Arcueil

Seuls 43 pavillons subsistent du programme initial qui débutent en 1921 et prévoit 222 habitations organisées en groupe de 2 à 6 pavillons.

Cité-jardin de Bagnolet

Cette cité-jardin, édifiée par Raoul Brandon architecte de l’O.P.H.B.M. de la ville de Paris, a été démolie dès les années 1930 jusqu’en 1952.

Cité-jardin de Cachan

La cité-jardin de Cachan fut réalisée à l'initiative d'Henri Sellier à partir de 1921 sur un terrain de 6 hectares par l'architecte Louis Feine.

Cité-jardin de Châtenay-Malabry

La cité-jardin de la Butte Rouge à Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine) est construite entre 1931 et 1940 par les architectes Joseph Bassompierre, De Rutté et André Adfison.

Cité-jardin de Drancy

Pour pourvoir au manque d’habitat (Drancy passe de moins de 5000 habitants en 1911 à 50000 en 1930) on lance de grandes constructions parmi lesquelles la cité-jardin dite de Drancy I.

Cité-jardin d'Epinay sur Seine

C'est Willy Blumenthal qui a initié le projet de cité-jardin à Epinay-sur-Seine. Ce projet reprend la forme et la philosophie du logement patronal.

Cité-jardin de Gennevilliers

 Des pavillons individuels et  logements en immeuble sont conçus entre 1923 et 1934 par les architectes Ernest Michel Ebrard et Félix Dumail à Gennevilliers.

Cité-jardin de La Courneuve

Le chantier de la cité-jardin Albert 1er est confié à l’architecte Poitreneau en 1929. Cette cité est constituée de pavillons en impasse se terminant par un petit square et de deux immeubles.

Cité-jardin du Plessis Robinson

s’inspirant des réalisations britanniques, le projet de cité-jardin au Plessis Robinson est une formule mixant pavillons mitoyens et petits collectifs avec une architecture inspirée par l’art déco à la mode, formes cubiques et toit terrasse.

Cité-jardin du Pré Saint Gervais

La cité-jardin du Pré Saint Gervais construite par l’architecte Félix Dumail s'étend en fait sur 3 communes : Le Pré-Saint-Gervais, Pantin et Les Lilas.

Cité-jardin de Villetaneuse

La cité-jardin de Villetaneuse a été construite par la S.A. d’H.B.M. « la cité-jardin de Saint Vincent de Paul ». Cette société a été fondée en 1922 et a pour administrateurs deux architectes : André et Jean Gayet.

Cité-jardin de Vitry sur Seine

La cité-jardin de Vitry crée en 1923 par les architecte Jacques Greber et Henri Viollet est aménagée à l'extrémité sud-ouest de la commune dans la zone alors délaissée du plateau

Partagez

Découvrez nos visites

Site par ID-Alizés