Vous êtes ici : Accueil  > 

Les monuments historiques de la Seine-Saint-Denis


  • Logo des monuments historiques

Avec l'inscription aux monuments nationaux de l'hôtel de ville de Pantin, début 2017, le département de la Seine-Saint-Denis compte désormais 75 édifices dotés d’un statut juridique destiné à les protéger. Du fait de leur intérêt historique, artistique ou architectural, ces 75 édifices sont désignés monuments historiques et selon les cas peuvent être classés ou inscrits. On dénombre au moins un édifice protégé dans 31 des 40 communes de Seine-Saint-Denis.

De nombreux monuments historiques à Saint-Denis

Le plus emblématique des bâtiments classés du département est sans doute la Basilique cathédrale de Saint-Denis qui, en plus d’être un chef d’œuvre de l’art gothique, est également le plus grand musée au monde de monuments funéraires avec sa collection unique de gisants. C’est aussi un des premiers monuments à avoir été classé monument historique en 1862. Le jardin qui entoure la basilique cathédrale a fait quand à lui l’objet d’un classement en 1926.

La Maison des arbaletiers à Saint-Denis (93)16 autres monuments historiques protégés sont situés à Saint-Denis, la commune la plus fournie du 93 en la matière. À proximité immédiate de la basilique, se trouvent l’église des Trois Patrons, l’ancien siège du quotidien l’Humanité construit par l’architecte Oscar Niemeyer, le couvent des Ursulines rue des Ursulines, le musée d’art et d’histoire de Saint-Denis, la Maison d’éducation de la Légion d’honneur et un immeuble remarquable au 10 rue de Strasbourg. La ville de Saint-Denis s’étalant sur un peu plus de 12 km², d’autres monuments historiques dionysiens sont plus distants de la nécropole des rois de France : La maison des Arbalétriers, Saint-Denis-de-l'Estrée, église dessinée par Viollet-le-Duc, la maison des Masques, la maison de François Coignet (première maison en béton française), la maison de logement des ouvriers de l'usine Coignet, le pavillon de l'usine Coignet, l'usine de l'orfèvrerie Christofle et le dépôt de La Plaine (ateliers de réparation) dont les façades sont inscrites comme monument historique.

Des monuments historiques classés et inscrits à Pantin et Bobigny

Après Saint-Denis, Pantin est la ville de Seine-Saint-Denis qui a le plus de monuments historiques : l'hôtel de ville, l’église Saint-Germain l’Auxerrois située sur la nationale 3, l’école de plein-air rue Méhul, un hôtel particulier situé rue Charles Auray sur les hauteurs de Pantin, sans oublier deux édifices remarquables qu'on peut voir avenue de la Division Leclerc : La piscine municipale de Pantin et l’usine élévatrice des eaux.

Limitrophe de Pantin, le Pré Saint-Gervais est la plus petite commune de Seine-Saint-Denis (0,7 km²). Cette petite superficie ne l’empêche pas d’accueillir trois monuments historiques : la fontaine du Pré-Saint-Gervais, le groupe scolaire Jaurès-Brossolette et le regard du Trou-Morin.

Un peu plus loin sur la ligne 5 du métro, on trouve quatre autres monuments historiques à Bobigny, ville Préfecture de Seine-Saint-Denis : La bourse départementale du Travail, la gare de déportation de Bobigny, le cimetière musulman et l’hôpital Avicenne.

Églises classées et inscrites

Notre-Dame des Vertus à AubervilliersMoins prestigieuses que la basilique, certaines églises de Seine-Saint-Denis sont inscrites ou classées aux titres des monuments historiques : Notre-Dame-des-Vertus à Aubervilliers, l’église Saint-Sulpice à Aulnay-sous-Bois, l’église Saint-Leu-et-Saint-Gilles à Bagnolet, l’église Saint-Nicolas au Bourget, Notre-Dame-des-Missions à Epinay, l’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul à Montreuil, Notre-Dame-de-l'Assomption à Neuilly-Plaisance, l’église Sainte-Baudile à Neuilly-sur-Marne, l’église Saint-Sulpice-et-Notre-Dame Noisy le Grand, l’église Saint-Germain-l'Auxerrois de Romainville, l’église Saint-Ouen-le-Vieux, l’église Notre-Dame-de-l'Assomption à Stains, l’église Saint-Médard Tremblay-en-France, l’église Saint-Louis à Villemomble.

31 communes de Seine-Saint-Denis possèdent au moins un édifice protégé

La Seine-Saint-Denis est le département d'Ile-de-France qui compte le moins de monuments historiques. Cinq hôtels de ville sont considérés monuments historiques à Clichy-sous-Bois, Épinay-sur-Seine, Pantin, Stains et à Villemomble avec le château de Villemomble. À Aubervilliers, on trouve l'ancienne manufacture d'allumettes d'Aubervilliers dont la cheminée est protégée au titre des monuments historiques. Au Blanc-Mesnil, c’est la cité Germain Dorel, un ensemble d’H.B.M. inspirés de l’architecture autrichienne qui est particulièrement remarquable.

D’autres bâtiments sont classés ou inscrits, citons l’asile de Drancy et le Camp de Drancy. Non loin de Drancy, l’aérogare du Bourget fut le premier aéroport parisien. Il fut pensé selon une architecture typique des années trente.

Autres monuments historiques de Seine-Saint-Denis

Le Château de Gournay, datant du XVIe siècle est remarquable par son architecture qui reprend plusieurs éléments notables des différents périodes de l'ancien régime. Témoin du style de la IIIe république, le Théâtre du Garde-Chasse aux Lilas est doté de riches peintures d'intérieur. On peut également admirer trois autres monuments inscrits à Montfermeil : le Château des Cèdres à Montfermeil, construit vers 1640, est reconnu pour son architecture classique, la maison située au 23 rue de l'Église et le Petit Château de Montfermeil. La ville de Montreuil compte quant à elle deux monuments inscrits : la Porcelainerie Samson et le fameux Studio de cinéma Pathé-Albatros.

D'autres sites protégés sont visibles ou visitables sur le département, ainsi on trouve une maison remarquable située au 6 avenue de la République à Epinay-sur-Seine, le Centre Sportif Municipal de l'Ile-Saint-Denis, l'hôpital psychiatrique de Neuilly-sur-Marne, un site remarquable pour son patrimoine bâti comme pour sa richesse historique, le Domaine de Villeflix à Noisy-le-Grand, la Cité expérimentale de Merlan à Noisy-le-Sec comme témoin des reconstructions d'après-guerre, le Cinéma Le Trianon à Romainville, rendu célèbre par l'émission "La dernière séance".

Vous pouvez également admirer le Pavillon du centenaire de l'aluminium dans le parc des expositions de Villepinte, le Château de Saint-Ouen, le Château de la Motte à Stains qui héberge actuellement les services de l'hôtel de ville, la Grange dîmière à Tremblay-en-France, L'ancien château de Vaujours, actuelle école Fénélon, le Parc à l'anglaise du duc d'Orléans de Pavillons-sous-Bois et le Parc à l'anglaise du duc d'Orléans et lycée Albert Schweitzer au Raincy.

Liste des monuments historiques du 93 par ordre alphabétique ville

Source : www.culture.gouv.fr, base Mérimée

Catégories : Patrimoine
Jeudi 02 Février 2017 - 16:36

Partagez


Site par ID-Alizés