English website
Espace Réservation

L'activité hôtelière en Seine-Saint-Denis en 2007

Comme dans l’ensemble de la région, l’activité hôtelière en Seine-Saint-Denis peut être qualifiée d’excellente en 2007. Combinée avec une hausse réelle mais modérée des prix moyens par chambre, cette hausse des taux d’occupation produit une forte augmentation du revenu moyen par chambre dans toutes les catégories, témoin d’une bonne rentabilité économique.

 Une augmentation de la fréquentation en 2007 

Au cours de l’année 2007, la fréquentation hôtelière a continué de progresser pour atteindre des taux d’occupation comparables à ceux de l’année de référence 2000.
Par rapport à 2006 les taux d’occupation progressent dans toutes les catégories :
+ 2,0 points pour l’hôtellerie super économique
+ 3,6 points pour l’hôtellerie économique
+ 9,7 points pour l’hôtellerie de moyenne gamme
+ 8,6 points pour l’hôtellerie haut de gamme de la zone aéroportuaire

Ces évolutions s’inscrivent dans la tendance parisienne et régionale dont on peut se demander si elle est appelée à se poursuivre ou si elle annonce une fin de cycle. L’évolution de la situation économique en 2008 pourrait apporter une réponse à cette question.
 


Une hausse modérée des prix moyens par chambre

Les prix moyens accélèrent leur progression pour toutes les catégories d’établissements.

En un an, le prix moyen par chambre augmente de :
5 % pour l’hôtellerie super économique
7 % pour l’hôtellerie économique
5 % pour l’hôtellerie de moyenne gamme
8 % pour les hôtels haut de gamme de la zone aéroportuaire

Sur une longue période, on constate que l’évolution du prix moyen répond aux fortes variations de la fréquentation pour les catégories hautes gammes tandis qu’elle est relativement linéaire pour les basses catégories.





Une hausse du revenu moyen par chambre

Le revenu moyen par chambre, résultant du taux de fréquentation et du prix moyen, marque de fortes hausses.
En un an, il progresse de :
9% pour l’hôtellerie super économique
11 % pour l’hôtellerie économique
22% pour l’hôtellerie de moyenne gamme
23 % pour l’hôtellerie haut de gamme.

Cet indicateur de gestion très important pour l’activité hôtelière retrouve voire dépasse le niveau de l’année 2000 pour les hôtels haut de gamme de la zone aéroportuaire et pour l’hôtellerie de moyenne gamme. Il poursuit sa progression linéaire pour les basses catégories.




Eté du canal

Ete du canal