Vous êtes ici : Accueil  > 

Les Grands Moulins de Pantin


Grands Moulins de Pantin

Au début des années 1920, l'entreprise des Grands Moulins de Pantin, attirée par le canal de l'Ourcq et le chemin de fer à proximité du marché parisien, s'installe sur le site. En 1923, les architectes hollandais Haug et Zublin construisent pour l'entreprise le moulin haut de huit étages. Cette architecture en hauteur, inspirée du modèle alsacien est caractéristique des minoteries du début du XXe siècle.

Au plus fort de leur activité, 190 000 tonnes de farine sortent, chaque année, des Grands Moulins. C'est une des premières minoteries de France. Très endommagée par les bombardements de la seconde guerre mondiale, les bâtiments sont partiellement reconstruits par l'architecte Léon Bailly. En juin 2001, le groupe Soufflet, propriétaire des Grands Moulins de Pantin ferme la meunerie ; le bâtiment est racheté par Meunier Immobilier, filiale du groupe BNP Paribas qui décide sa transformation en bureaux.

Un parti pris architectural

C'est le cabinet d'architecture Reichen et Robert, qui a remporté le concours en 2003. Les architectes ont prévu une réhabilitation ambitieuse qui allie histoire et modernité. Le chantier a débuté en mai 2006 et a été livré en septembre 2009, pour accueillir plus de 3000 salariés. Deux principes ont été appliqués :

  • la construction de bâtiments neufs dans une logique de mise en valeur du "grand moulin", qui contenait le magasin à farine, les silos et l'ancienne chaufferie et du "petit moulin" qui abritait le fonctionnement de la meunerie.
     
  • la stratification qui détermine une logique de composition suivant les hauteurs des bâtiments et l'importance de leur perception dans le paysage.

Grands moulins de Pantin

Les moulins, épurés, gardent leur imposante et haute silhouette. Les trois tours et les grandes toitures à pans brisés ont été conservées. La chaufferie en briques réfractaires a été transformée en cafétéria et l'ancienne salle des machines est toujours visible, au milieu de l'édifice percé de verre. Deux silos ont été démolis, le troisième, qui donne sur le canal, réhabilité. La très haute structure de béton recouverte de briquettes rouges est percée de fenêtres. La semoulerie des années 1950 démolie, a été remplacée par un bâtiment simple de trois étages. La brique est à l'évidence le matériau caractéristique de l'ensemble. Elle est mise en valeur dans les bâtiments conservés et les bâtiments contemporains.

Une ville dans la ville

L'un des axes de réflexion menée par les architectes a été la densité du site : un équilibre entre le neuf et l'ancien, le respect des espaces d'origine et une réponse adaptée aux besoins du commanditaire. Un certain nombre de dispositifs seront mis en place pour offrir des services aux employés : deux restaurants, cafétérias, cabinet médical, médiathèque, salle de sports, patios, jardins, galerie d'art, parking de 760 places...

Une mutation de l'espace urbain

Ce projet s'inscrit dans une transformation globale du quartier. La reconversion de ce pôle tertiaire s'accompagne de l'aménagement des berges du canal de l'Ourcq, du passage du tramway des maréchaux (T3b) mis en service en 2012. Un ouvrage d'art a été réalisé pour constituer une passerelle au-dessus du canal de l'Ourcq et permettre la circulation du tramway, des cyclistes et de piétons.

A voir dans le quartier des Grands Moulins à Pantin :

Les Grands Moulins de Pantin

Les grands moulins de Pantin
Rue du Débarcadère

93500 PANTIN
48.8964286213831 , 2.3973230428528
Accès Accès
Tramway : T3b, Delphine Seyrig
Vélib' : 19044 - GRANDS MOULINS (12m)
Vélib' : 35005 - GENERAL LECLERC (PANTIN) (25m)
Vélib' : 35004 - ALLENDE (PANTIN) (26m)
Vélib' : 19043 - PETITS PONTS (30m)

 
Afficher les lieux à proximité


Plus d'informations sur l'Architecture du nord-est parisien:

Site par ID-Alizés