seine saint denis

Les gisants médiévaux commande dite de Saint Louis

Les gisants médiévaux, de la commande dite de Saint Louis, sont conçus sur le modèle des statues-colonnes qui décorent les portails d'église. La réorganisation de la nécropole, lancée par le pouvoir capétien, entraîna la découverte et la translation des restes de seize souverains, inhumés entre le VIIe et le XIIe siècle. Leurs ossements furent alors déposés dans des coffrets au-dessus desquels on disposa seize gisants au visage idéalisé, expression majestueuse de la fonction royale. Le mode de représentation de ces sculptures est relativement uniforme

.
Gisant de Charles Martel, pierre calcaire. Bien qu'il ne fut que maire du palais, on le reconnaissait comme ancêtre de la grande dynastie carolingienne. P.Lemaître © CMN

La commande dite de saint Louis

Les gisants de la commande de saint Louis sont au nombre de 14. Lessouverains portent couronne et sceptre. Ces gisants, qui étaient peints à l'origine de couleurs vives, sont vêtus à la mode du XIIIe siècle. Ils ne sont pas figurés morts; ils ont les yeux ouverts sur la lumière éternelle. Ils affirment la croyance en la Résurrection. Ils sont tournés vers l'Est, vers le soleil levant, image du Christ dont ils attendent le retour. Mais l'aménagement voulu par le pouvoir capétien était aussi politique. Il s'agissait d'assurer, par la représentation sculptée, la mémoire de la continuité dynastique entre Mérovingiens, Carolingiens et Capétiens.

Plus d'informations sur les gisants de Saint-Denis



Inscrivez-vous aux visites

Site par ID-Alizés